Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Découverte française > Actualité de We Were Evergreen > 3 raisons d'aimer le trio français We Were Evergreen et son premier album "Towards"
Découverte française
jeudi 15 mai 2014 17:45

3 raisons d'aimer le trio français We Were Evergreen et son premier album "Towards"

Un an après l'EP "Leeway", We Were Evergreen transforme l'essai et publie dans les bacs son premier album, baptisé "Towards". Avec ses compositions légères et sophistiquées, ce trio français, biberonné à l'humeur londonienne, souffle un vent de fraîcheur sur l'indie pop à la française. Jugez plutôt !
Crédits photo : DR / Facebook officiel

1. Le savoir-faire anglais... made in France


We Were Evergreen est le fruit hybride de la collision entre deux cultures musicales : celle de la France et celle de l'Angleterre. Comme bien souvent, c'est le hasard qui a fait se croiser Michael Liot, Fabienne Débarre et William Serfass. « J'étais avec Fabienne en prépa, en lettres, et on faisait du théâtre ensemble. Et je lui ai juste montré les chansons que je faisais, Fabienne a écouté, a dit que ce serait cool qu'on fasse de la musique ensemble », explique Michael à Pure Charts. Une histoire somme toute banale qui, après la rencontre de William, prend des allures de folle aventure. Car après avoir écumé des petits appartements parisiens, le trio se voit offrir l'opportunité de transposer son concept de concert-maison à Londres. Une délocalisation qui affûte le sens du rythme déjà bien aiguisé de la bande, dont l'instantanéité des mélodies rappelle The Dø, les Kooks ou leur cousin américain, Vampire Weekend. Depuis, We Were Evergreen s'est installé dans la mégalopole anglaise et a fait ses armes lors des premières parties d'Emeli Sandé, Goldfrapp, Michael Kinawuka, Ed Sheeran ou Little Dragon. On lui doit aussi la très chatoyante bande originale du film "Fonzy" (2013), porté par José Garcia.


2. L'alliance de l'organique et du synthétique


Une fille, deux garçons, des milliers de possibilités sonores et un talent certain pour la création de chansons pop catchy, teintées de folk, de beats électroniques et d'instruments exotiques. La grande force de We Were Evergreen ? Sa soif de voyage et de découverte. Pas question de rentrer dans une case bien définie ! Le trio, bercé par des influences multiples, cultive le wanderlust. Ici, la pop anglo-saxonne se heurte au jazz américain, embrasse les rythmes africains avant d'étreindre la bossa nova brésilienne dans une valse libre, guillerette et instinctive. « L'ambiguïté, la profondeur et la matière nous importent énormément, mais on s'amuse toujours beaucoup. Nous n'avons rien contre la légèreté ! », affirme Fabienne. Aux ukulélés, harmonicas et autres xylophones, se couplent donc des claviers et des synthétiseurs, des banjos, des cuivres... Un vrai melting-pot !

Écoutez "Eggs" de We Were Evergreen :



3. Un premier album catchy et sucré


"Towards", c'est le nom choisi par We Were Evergreen pour son premier album, disponible dans les bacs depuis le 5 mai et suite logique de l'EP "Leeway". « Chaque morceau est un conte en lui-même, pierre mythologique d'une grande histoire universelle. La grande question est : qu'est-ce que bouger ? Vers quoi nous dirigeons-nous ? », explique Michael. Les réponses sont à dénicher dans les entrailles des 12 pistes (15 dans la version deluxe) d'un opus sucré comme un bonbon, mais pas mielleux pour autant !

Chapeauté par Charlie Andrew, producteur de Alt-J, "Towards" regorge de pop songs entêtantes, dont l'énergie contagieuse se fait le compagnon idéal des jours ensoleillés. Chaque morceau croustille d'un détail à se mettre sous la dent : entre les pulsations électroniques de "False Start" et "Daughters", on apprécie la douceur caribéenne de "Best Thing" ou les effusions hippies d'un "Tambourine Like a Crown". Habile, le trio maintient un certain équilibre : le projet réserve quelques instants mélancoliques et hantés, salvateurs, à l'image du planant "Golden Fire" ou d'un "Quicksand" qui ne ferait pas corps étranger dans l'univers tourmenté de The XX. Beau, tendre, rêveur... Assurément, ce "Towards" est l'un des plus belles éclosions de ce printemps !

We Were Evergreen est en concert à la Gaité Lyrique de Paris lundi 19 mai. Réservez vos places !


Visionnez le clip "Daughters" de We Were Evergreen :
Yohann RUELLE
Toute l'actualité de We Were Evergreen sur son site internet et sa page Facebook.
Écoutez et/ou téléchargez l'album "Towards" de We Were Evergreen sur Pure Charts !

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... François Feldman ? Que devient... François Feldman ?
  • Les papys du rap font de la résistance ! Les papys du rap font de la résistance !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Patrick Fiori

    Patrick Fiori

    Gagne ton album "Promesse" !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP