Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de The Beatles > The Beatles : Paul McCartney dévoile les vraies raisons de la séparation du groupe
C'est dit !
dimanche 17 octobre 2021 10:40

The Beatles : Paul McCartney dévoile les vraies raisons de la séparation du groupe

50 ans après la séparation des Beatles, Paul McCartney donne sa version des faits. En interview à la radio anglaise, il assure que c'est John Lennon qui a quitté les Fab Four en premier et que l'affaire a dû être cachée pendant de longs mois. "On savait tous que c'était la fin des Beatles, mais on ne pouvait pas partir" indique-t-il.
Crédits photo : Abaca
La séparation des Beatles a eu lieu il y a 50 ans, mais le groupe continue de rester toujours aussi populaire à travers ses nombreux albums cultes. D'ailleurs, "Let It Be", l'ultime album du Fab Four, ressort dans une édition deluxe ce vendredi 15 octobre, un peu plus d'un demi-siècle après sa parution. A cette occasion, Paul McCartney était interviewé sur BBC Radio 4 pour évoquer cette période, qu'il considère comme « la plus difficile de [sa] vie ». Même si les Beatles touchaient à leur fin, le chanteur estime que lui, John Lennon, Ringo Starr et George Harrison faisaient toujours « de bonnes choses » : « "Abbey Road", "Let It Be"... Pas mal ! ». Au détour de l'entretien, l'artiste de 79 ans est revenu sur la question qui brûle les lèvres des fans depuis 50 ans : pourquoi les Beatles se sont séparés et surtout, qui est à l'origine de la fin de la groupe ? Si depuis des années les historiens s'accordent à penser que Paul McCartney en est l'instigateur, le principal intéressé donne aujourd'hui une autre réponse sur le sujet.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"Je ne suis pas la personne qui a provoqué cette séparation"


« C'était mon groupe, mon job, ma vie, donc je voulais continuer » indique-t-il à la radio anglaise, dans des propos rapportés par le Guardian. Ainsi, Paul McCartney tient à donner sa version des faits de l'histoire, assurant que ce n'est pas lui qui est à l'origine de la fin des Beatles mais bel et bien John Lennon : « Je vous arrête tout de suite. Je ne suis pas la personne qui a provoqué cette séparation. Non, non, non ! John est rentré dans la pièce un jour et a dit qu'il quittait les Beatles. Est-ce provoquer une séparation ou non ? ». Une décision « assez effrayante » que Paul McCartney a ressenti « comme un divorce ». D'ailleurs, le groupe « aurait pu » continuer plus longtemps s'il ne s'était pas séparé : « Le fait est que John se construisait une nouvelle vie avec Yoko. John a toujours voulu se libérer de la société parce qu'il a été élevé par sa tante Mimi, qui était très répressive, donc il cherchait toujours à se libérer ».

"Vous ne pouvez rien faire contre ça"


Selon le Guardian, la confusion autour du responsable de cette séparation est due au manager d'alors des Beatles, Allen Klein, qui leur a dit de rester silencieux à ce sujet en raison des contrats en cours : « Pendant plusieurs mois, on a du faire croire [qu'on n'était pas séparés]. C'était bizarre parce qu'on savait tous que c'était la fin des Beatles mais on ne pouvait pas partir ». C'est alors que Paul McCartney a décidé de révéler la mauvaise nouvelle, assurant en avoir « marre de cacher ça » : « A cette époque, nous avions de petits meetings et c'était horrible. C'était à l'opposé de ce que nous étions. (...) [John Lennon] voulait rester dans un lit à Amsterdam pendant une semaine [afin de militer] pour la paix. Et vous ne pouvez rien faire contre ça ». Toutefois, il ne rejette pas la faute sur Yoko Ono, souvent décrite comme celle qui a provoqué la fin de la formation pop : « C'était un couple génial, il y avait une vraie force entre eux ».



S'il a récemment assuré avoir très mal vécu la séparation des Beatles, le chanteur de "Hey Jude" estime que le procès qu'il a intenté aux autres membres du groupe pour récupérer les droits des Beatles a beaucoup nui à son image et l'a donc fait passer pour le responsable de la fin du groupe. Une situation qu'il souhaite éclaircir aujourd'hui, afin de mettre fin au débat : « J'ai dû vivre avec ça parce que c'est ce que les gens ont vu. Tout ce que je pouvais dire, c'est "non". (...) Je devais me battre et la seule façon était de poursuivre les autres Beatles (...) Et ils m'ont remercié pour ça des années plus tard. Mais je n'ai pas provoqué cette séparation. C'était notre Johnny qui est venu en disant "Je quitte le groupe" ».

Dans une autre interview pour le New Yorker, Ringo Starr révèle que lui et John Lennon ont refusé « une fortune » pour un concert de reformation du groupe en 1973 : « On s'est appelés tous les deux et on s'est dit "non". On est chacun sur nos propres routes désormais ». A noter que "The Beatles : Get Back", la série documentaire de Peter Jackson sur la conception du dernier album du quatuor anglais, sera diffusé sur Disney+ à partir du 25 novembre.
Théau BERTHELOT
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés