Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Clip > Actualité de Stupeflip > Découvrez le nouveau clip de Stupeflip : "Stupeflip vite !!!"
Clip
jeudi 31 mars 2011 10:23

Découvrez le nouveau clip de Stupeflip : "Stupeflip vite !!!"

Auteurs du tube 2000's "Je fume pu d'shit", les membres de la formation Stupeflip sont de retour, de nouveau sur le chemin de l'indépendance, libérés de toutes contraintes vis à vis des majors, avec un nouvel album, "The Hypnoflip Invasion", porté par un premier single "Stupeflip vite !!!".


En 2002, Stupeflip commence à bénéficier d’une célébrité empoisonnée grâce à un morceau inhabituellement sucré "Je fume pu d’shit" (avec Jacno). Le groupe fait plusieurs apparitions médiatiques tragi-comiques (MCM, Paris Dernière et surtout un "Tout le monde en parle" apocalyptique où Baffie veut leur envoyer son poing à la figure parce qu’ils gâchent le blind test) et se fait violemment engueuler par BMG qui estime qu’ils ne savent pas faire leur promo. En 2005, la maison de disque décidant d’une promotion proche de zéro, le deuxième album, "Stup Religion" passe relativement inaperçu. Dommage : plus ambitieux encore que le premier, il déploie la dimension mythique du groupe dans une signification outrancièrement sectaire. Le Stup s’y affirme comme un culte, ce qu’il est réellement pour ses fans, qui vivent désormais en s’orientant selon les énoncés du groupe. En 2006, Stupeflip assigne la major et un long procès s’ensuit, qui aboutit au retrait des albums dans les rayons. Stupeflip s'en sort sans argent, mais totalement libre et décontaminé.

"The Hypnoflip Invasion" commence par l’affirmation « Le Stupeflip C.R.O.U. ne mourra jamais » et le deuxième morceau déclare que le C.R.O.U. a disparu en 2999. Tout meurt tout le temps dans Stupeflip et tout bascule au passé, même l’avenir. Fabien Pollet meurt en 1979, Kingju est déjà mort, Pop-Hip se fait tuer. On doit comprendre également cela : Stupeflip n’évoluera pas, il se fermera en spirale dans l’antériorité du Grand Rien, qui se confond avec le moment de la naissance. L’objectif n’est pas d’avancer, mais de rester attaché obsessionnellement aux références les plus terrifiantes de l’enfance. Produits sur une décennie, les trois albums de Stupeflip suivent une ligne extrêmement proche où la fin de chaque album forme le commencement du suivant. Entre les chansons, des intermèdes posent le décor ou commentent la narration, et chaque disque se termine par un tour de force de plus de sept minutes, où des monologues apocalyptiques se succèdent sur des musiques répétitives à grande intensité dramatique.

Découvrez le nouveau clip de Stupeflip, "Stupeflip vite !!!" :


Après un DVD live paru l'an dernier, le nouvel opus de la formation, "The Hypnoflip Invasion", va jusqu’au bout de l’embarrassant. Dans ce troisième disque, plus fou et plus beau encore que les deux premiers, Stupeflip dessine la fleur transfiguratrice d’un hilarant pathétique. Rempli de récits d’amour paradoxaux ("Gaëlle", "Gém les Moch") il est à la fois plus désenchanté et plus joyeux. De "Foule Sentimentale" à Mylène Farmer, du fromage Kiri aux images Panini, rien n’est chic ni cool dans ce que raconte Stupeflip, tout est flippant parce que tout est vrai : vrai le pathos d’enfant malade qui a peur d’être pris pour fou, vrai le “spleen des petits”, vrai la rage d’en finir avec un monde mauvais et tous ses émissaires (« je les déteste »). Le disque s’achève sur un monologue très drôle et très triste sur le crayon Titi : « Eh, tu sais ce que j’ai au bout des doigts ? J’ai un crayon Titi. Eh ouais, un crayon avec une tête de Titi au bout. Et avec ce crayon Titi, je vais écrire un maximum de trucs, parce que j’ai envie de bouffer la Terre entière. Je vais vous stupéfier avec mon crayon Titi, parfaitement. Je vais vous scotcher à base de samples de ouf qui emportent la tête. J’vais vous titiiser la cervelle. J’vais en faire du flan alsa rien qu’avec mon crayon Titi ».

La troisième ère du Stup commence maintenant. Et l’invasion se manifestera par une tournée dont la radicalité s’exprimera avec une précision plus rigoureuse que jamais. Plus visuelle et plus dramatique, le tour que prépare Stupeflip à son public d’âmes damnées aura la logique d’une machine infernale. Mais tout le monde sait que la terreur sur Terre, le flip hypnotique suprême, est l’apanage des gros travailleurs. La grande vengeance, c’est de refaire le monde, miette après miette : « Prendre des p’tits bouts d’trucs et puis les assembler ensemble ».

Par ailleurs, actuellement en tournée en France, Stupeflip se produira notamment le 3 mai prochain, au Bataclan de Paris.

Merci à Fabien Pollet.
Thierry CADET

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ils se sont payés le luxe de refuser un tube ! Ils se sont payés le luxe de refuser un tube !
  • Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ? Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP