Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Sting > Sting revient sur son concert au Bataclan : "Il faut exorciser les fantômes de la salle"
C'est dit !
vendredi 13 novembre 2020 16:52

Sting revient sur son concert au Bataclan : "Il faut exorciser les fantômes de la salle"

Alors que les hommages se multiplient, cinq ans après les attentats du 13 Novembre 2015, Sting se souvient du concert qu'il a donné pour la réouverture du Bataclan, le 12 novembre 2016. Une soirée riche en émotions afin "d'exorciser les fantômes de la salle".
Crédits photo : Abaca
La France commémore aujourd'hui le cinquième anniversaire des attentats qui ont touché Paris et Saint-Denis le 13 novembre 2015, ayant fait 130 morts, dont 90 dans la salle du Bataclan, où se produisait le groupe Eagles of Death Metal. Ainsi, les hommages se multiplient en cette journée chargée en émotions. Tandis que des commémorations ont lieu en comité restreint, le groupe Queens of the Stone Age va diffuser ce vendredi soir un concert pour rendre hommage aux victimes du 13 novembre 2015 et le leader des Eagles of Death Metal a repris la parole dans une interview accordée au Parisien, assurant être symboliquement « devenu Français » depuis ce tragique événement.

Sur les ondes d'Europe 1, Sting s'est également remémoré d'un jour très particulier. Le 12 novembre 2016, il a été le premier artiste à remonter sur la scène du Bataclan. « Une soirée très difficile pour tout le monde » comme le rappelle l'ex-Police : « Certains survivants de l'attentat étaient là, certains proches des victimes aussi et puis beaucoup de Parisiens. C'est tout Paris qui avait été attaqué. Et là, au milieu, il y avait moi, un Anglais, qui demandait à la fois à ce qu'on honore les morts mais aussi à ce qu'on célèbre la réouverture d'une salle historique où j'avais joué tant d'années plus tôt ».

Un concert pour "honorer les morts et célébrer le retour de la vie"


Dès le début de son concert, le chanteur britannique a tenu à préciser au public présent qu'il voulait à la fois « honorer les morts et célébrer le retour de la vie à Paris » : « J'étais à la fois honoré et conscient que c'était un moment d'une très grande gravité. J'ai expliqué mon dilemme au public (...) Et je crois qu'une fois que j'ai expliqué ça, tout le monde s'est senti mieux ». Le concert a d'ailleurs débuté par une minute de silence par respect pour les 130 victimes. « Un moment très intense » dont Sting se souvient aujourd'hui avec émotion : « Une minute de silence, c'est terriblement long, mais ça permet à chacun de rassembler ses pensées. Après, nous avons commencé le concert très doucement [avec la chanson "Fragile", ndlr], mais plus la soirée avançait, plus nous nous détendions, plus ça devenait une célébration. J'espère que nous avons accompli, avec succès, nos deux missions tellement antinomiques ».

Le Bataclan, un lieu "de célébration et de deuil"


S'il dit comprendre les artistes qui ne veulent pas rejouer au Bataclan, comme Nicola Sirkis d'Indochine ou Francis Cabrel, Sting assure que son but était d'« exorciser les fantômes de cette salle » : « C'est un lieu à la fois de célébration et de deuil. C'est ce que font les êtres humains alors j'étais honoré de tenter d'accomplir cette mission ». Bien évidemment, ce concert très particulier, dont quelques chansons ont fait l'objet d'une sortie en vinyle en avril 2017, restera dans la mémoire du chanteur de "Don't Stand So Close To Me" : « C'est assurément l'un des moments les plus forts [de ma vie]. J'ai connu des expériences très émouvantes sur scène dans des moments de commémorations très graves. J'ai joué au Chili, en Argentine, en mémoire des disparus, en présence de leur famille dans les lieux mêmes où ils avaient été exécutés. Ce genre d'expérience ne m'est pas étrangère ». Sting rappelle ainsi que sa chanson "Fragile" (1994) est « adaptée à ce genre d'événement » puisqu'elle « évoque la fragilité des hommes, leur tristesse mais aussi leur force ». « J'aime toujours qu'on m'offre ce genre d'opportunité, même si c'est difficile » conclut-il enfin. Son concert, lui, est entré dans l'histoire du Bataclan.

Théau BERTHELOT
Retrouvez Sting sur son site officiel et sur sa page Facebook officielle
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie de Sting sur Pure Charts !
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Sting :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Quand les actrices porno jouissent de la musique Quand les actrices porno jouissent de la musique
  • Clips : le nouveau créneau des grandes marques Clips : le nouveau créneau des grandes marques

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés