Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Actualité de Star Academy > Louis harcelé à cause de sa différence : "À la Star Academy, j'ai appris à m'assumer"
News musique
jeudi 01 décembre 2022 15 :38

Louis harcelé à cause de sa différence : "À la Star Academy, j'ai appris à m'assumer"

Finaliste de la "Star Academy", Louis a marqué les téléspectateurs grâce à son émotivité et sa métamorphose au fil de l'aventure. Fier de son identité, le chanteur de 20 ans dit avoir "appris à s'assumer" grâce à l'émission. "Je suis arrivé avec un énorme manque de confiance en moi" confie-t-il à nos confrères de Purepeople.
Crédits photo : TF1
Anisha a remporté la "Star Academy" samedi soir sur TF1, surclassant ses trois camarades Enola, Léa et Louis dans le coeur du public grâce à une performance remarquable sur "Hallelujah" façon Alexandra Burke. Une soirée qui restera gravée dans la mémoire du seul garçon parvenu à se hisser en finale, qui reste encore sur son petit nuage. « Je suis super fier de nous tous et je n'ai aucun regret. (...) Tous étaient très fiers de mon évolution. Ils m'ont dit qu'ils étaient assez surpris de ma vitesse d'apprentissage en six semaines. Que le Louis qui est arrivé n'est pas le même que celui qui est reparti. Je suis hyper content parce que je suis venu pour évoluer et progresser avant tout » confie l'artiste de 20 ans dans une interview accordée à nos confrères de Purepeople.com., pour faire le bilan de cette expérience enrichissante.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"J'ai réussi à transformer ma sensibilité en force"


Arrivé fébrile lorsqu'il s'est retrouvé pour la première fois sur le plateau face à Nikos Aliagas, Louis a appris à mieux gérer ses émotions durant l'aventure qui l'a, de son propre aveu, « fait beaucoup grandir ». « Je me sens plus confiant. Au niveau professionnel, je me sens plus ancré dans le sol, je me sens plus capable. Psychologiquement, je pense que j'ai pris deux ou trois ans en six semaines. La sensibilité fait partie de ma personnalité, je suis comme ça depuis toujours. Mais maintenant, j'ai réussi à la transformer davantage en force » analyse celui qui a donné des frissons au public en interprétant "Casting" avec Christophe Maé le soir de la finale.


Sa prestation préférée ? Celle sur "It's All Coming Back To Me Now" de Céline Dion, son idole, et lorsqu'il a chanté "Born This Way" de Lady Gaga perché sur des talons aiguilles. « Après coup, j'ai découvert tous les retours sur cette prestation et ça m'a beaucoup touché. C'est un moment qui était incroyable aussi pour moi. Je n'avais pas la prétention de porter un message, je suis venu en étant moi-même. Je n'ai pas cherché à me changer et je me suis exprimé tel que j'étais et ça a plu. Les gens se sont identifiés à moi et j'en suis très fier, même si ce n'était pas mon objectif au départ » indique le chanteur, conscient d'avoir représenté, en prime-time sur TF1, une figure pour les jeunes de la communauté LGBTQ+ en quête de repères.

"J'ai beaucoup souffert de ma différence"


Une belle revanche pour Louis, originaire du petit village de Boudy-de-Beauregard, dans le Lot-et-Garonne, et qui a vécu de plein fouet le fléau du harcèlement lorsqu'il était adolescent. « J'ai été énormément exclu. J'ai vécu le harcèlement à l'école et même en dehors. J'ai été beaucoup harcelé parce que j'étais différent. Mais j'ai toujours été moi-même, je n'ai jamais cherché à changer malgré ça. J'ai quand même beaucoup souffert de ma différence. Là, dans la "Star Academy", c'était la première fois de ma vie qu'on me disait que celui que j'étais était beau. J'étais accepté » confesse-t-il avec émotion, en ayant une pensée pour ses camarades qui l'ont soutenu et pour Laure Balon, la professeure d'expression scénique. « Je suis arrivé avec un énorme manque de confiance en moi, c'était là où j'avais le plus de travail à faire je pense. Et pendant ses cours, j'ai appris à m'assumer, à être moi-même. À être fier et ne pas m'excuser en permanence aussi » ajoute Louis, galvanisé par « toute la bienveillance » qu'il a reçue au château de Dammarie-Les-Lys.




Dans la suite de l'entretien, le chanteur, qui lance sa carrière avec le single "Même pas mal" écrit par Slimane, explique qu'il avait « très peur de la vie en communauté » avant d'entrer au château mais qu'il a découvert « des gens géniaux ». Pas de coups de gueule ou de brouilles ? « C'est évident qu'il y a eu des tensions, on est humains. Mais c'était vraiment minime. Tout le monde était bienveillant. Après il y avait plus ou moins d'affinités entre les candidats, mais tout le monde était génial » répond-il. Désormais, son « nouveau rêve » est de « faire un album » et une tournée. Mais pour l'heure, ses projets immédiats impliquent... une colocation avec Enola, sa meilleure amie dans l'aventure ! « On en parle au premier degré. C'est possible que dans les semaines ou les mois qui suivent, vous nous retrouverez ensemble dans Paris » promet-il.
Yohann RUELLE
Dans l'actu musicale

Charts in France

Copyright © 2002-2023 Webedia - Tous droits réservés