Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Dossier spécial > Actualité de Star Academy > Star Academy : les pires performances de l'histoire du télé-crochet
Dossier spécial
samedi 19 novembre 2022 17 :35

Star Academy : les pires performances de l'histoire du télé-crochet

Alors que la "Star Academy" 2022 touche bientôt à sa fin, on vous propose de revenir sur quelques-unes des performances les plus désastreuses de l'histoire du télé-crochet. De Georges-Alain à Jean-Pascal en passant par le duo Lucie-Rihanna, retour sur les pires prestations de la "Star Ac". Attention les oreilles !
Crédits photo : Montage Pure Charts

Georges-Alain culte sur "Asereje"




On ne va pas se mentir, on ne se souvient pas vraiment de Georges-Alain pour ses prouesses vocales. Il faut dire que pendant la saison 2 de la "Star Academy", ce cuisinier de Saint-Jean-Cap-Ferrat de 26 ans n'était pas vraiment très assidu durant les différents cours. Nonchalant mais sympathique, le jeune homme a eu du mal à se professionnaliser face à des candidats redoutables comme Nolwenn, la gagnante, Houcine, le finaliste, Jérémy ou encore Emma. Pourtant, boosté par un capital sympathie évident, il est parvenu jusqu'en demi-finale et a même participé à la tournée. Il a même fait craquer Mariah Carey lors d'un prime qui s'est enfuie avec lui en coulisses ! Bref, de toutes ses prestations, Georges-Alain est devenu culte quand il a été contraint et forcé (on ne peut employer d'autres termes) à chanter le tube "Asereje" du trio Las Ketchup en live. Pas motivé pour un sou, il n'a même pas fourni le strict minimum (chant en yaourt, choré approximative, rires assumés...) ce samedi 23 novembre 2002, mais il nous aura au moins bien amusés. Et ce même 20 ans après !

Alice choriste de Beyoncé


Le player Dailymotion est en train de se charger...



En 2008, ça sent un peu le roussi pour la "Star Ac" qui peine à proposer un casting alléchant et donc à attirer les téléspectateurs sur TF1. En plus, pour la première fois, le télé-crochet ne se déroule pas au château de Dammarie les Lys mais dans un hôtel particulier en plein centre de Paris. La magie n'est plus là. Et Beyoncé a certainement oublié son "duo" avec Alice, lors de la demi-finale. Alors que l'émission accueille ce soir-là Enrique Iglesias, Lââm, Laura Pausini ou Anggun, la jeune élève a comme mission d'interpréter le tube "Irreplaceable" de Beyoncé, en duo avec la superstar internationale ! Mais ce ne sera pas en direct puisque la diva fera enregistrer la séquence dans l'après-midi. Pour limiter les dégâts ? Peut-être, mais ça n'a pas marché. En effet, Alice n'a visiblement pas pris de cours avec Wall Street English et elle n'a clairement pas pu suivre l'exigence vocale que demande ce titre. Alors, Beyoncé chantera 80% de la prestation, reléguant Alice au simple rôle de choriste. Malgré tout, celle-ci triomphera face à Gauthier dans le coeur du public, et atteindra la finale. Comme quoi les Français sont indulgents !

Jean-Pascal pour l'ensemble de son oeuvre





Ce n'est un secret pour personne, Jean-Pascal n'a pas été casté par les équipes de la "Star Academy" 1 pour ses talents de chanteur. Entre fausses notes, oublis de paroles, problèmes de rythme et attitude désinvolte chaque samedi soir en direct devant plusieurs millions de téléspectateurs, qu'il chante "Tomber la chemise", "Brigitte Bardot", "J'aime les filles" ou "Alors regarde" (on vous déconseille d'y jeter une oreille), Jean-Pascal a plutôt fait office d'animateur du Club Med tout de long de son parcours au château, lui qui est tout de même parvenu jusqu'en demi-finale ! Tout le monde assure à peu près autant que lui lors de soirées karaoké, même JP pourra le reconnaître. Mais, qu'on aime ou pas, le candidat a tout de même marqué l'histoire de la "Star Academy", en restant l'un des candidats les plus emblématiques. Mais pas pour ses talents d'interprète !

Dur dur pour Lucie avec Rihanna




Au fil des années, grâce à des audiences stratosphériques (plus de 11 millions de téléspectateurs pour les finales des saison 1 et 2), toutes les plus grandes stars internationales sont venues sur le plateau de la "Star Academy", de Madonna à Mariah Carey, en passant par Céline Dion, Kate Ryan (ça va, on rigole !), Lionel Richie, Kylie Minogue ou Stevie Wonder. Et c'est toujours un événement comme une angoisse totale pour les apprentis chanteurs qui doivent assurer des performances avec eux. Comment être à la hauteur d'une star internationale quand on débute et qu'on n'a jamais fait de scène ? « Show must go on » dirait Nikos Aliagas avec son sourire ultra bright. La boule au ventre, la voix serrée et pas du tout à l'aise dans ce registre, la pauvre Lucie (17 ans), participante de la "Star Academy" 7, semble totalement perdue et découragée en partageant la scène avec l'impressionnante Rihanna sur "Umbrella", dans un anglais à couper à couteau. Le débrief avec Raphaëlle Ricci a dû être corsé !

Elfy et Cassie à bout de souffle


Le player Dailymotion est en train de se charger...


« It's me and you now ». Si ce tube de Cassie est encore un plaisir coupable 16 ans après sa sortie, le duo partagé avec la chanteuse américaine, protégée de P. Diddy, et l'élève Elfy de la "Star Academy" saison 6 ne restera pas dans les annales. Louée par les professeurs du télé-crochet pour ses qualités d'interprète, l'apprentie artiste n'était pas vraiment adaptée à ce registre R&B et sensuel qui va parfaitement à Cassie. On ne comprend donc pas trop pourquoi l'avoir choisie pour s'y frotter, à part pour créer un petit malaise en live ? Ah, sacrés producteurs ! Mais contrairement à d'autres, en ce 20 octobre 2006, Elfy n'est pas la seule fautive dans cette performance ratée. En effet, Cassie est essoufflée dès le début et n'est pas du tout juste vocalement, et ça du début à la fin, tandis que le DJ présent (le producteur Ryan Leslie) ne cesse de hurler dans son micro comme un guichetier de manège à la fête foraine. Alors, Elfy essaie de faire du mieux qu'elle peut, mais le résultat n'est vraiment pas fameux. Malédiction activée : elle sera éliminée deux semaines plus tard.


La Star Ac en mode "Gangnam Style"


Le player Dailymotion est en train de se charger...



Pour certains élèves, chanter dans leur langue maternelle n'est déjà pas une mince affaire, alors imaginez devoir performer - chanter et danser - en direct à la télévision sur un tube électro... en coréen ! Le pari était suicidaire, le rendu un carnage. Que TF1 se rassure, ce n'est pas sur son antenne que le massacre a eu lieu mais sur NRJ12 en 2013 quand la "Star Academy" était animée par Matthieu Delormeau et Tonya Kinzinger (ça commençait déjà très mal). On ne va pas donc pas jeter la pierre à Daniel, Vanina, Laurène (la gagnante), Zayra ou Sidoine puisque le défi de reprendre le méga tube "Gangnam Style" de PSY (sur une choré plus qu'approximative) était impossible à relever dans les règles de l'art. Dans un déluge de lumières à déconseiller aux épileptiques - sans doute pour masquer l'attentat auditif, les élèves n'ont pas su stopper la catastrophe qui était inévitable !
Julien GONCALVES
Dans l'actu musicale

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés