Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Décès > Actualité de Spencer Davis > Mort de Spencer Davis : le guitariste britannique est décédé à 81 ans
Décès
mercredi 21 octobre 2020 12:49

Mort de Spencer Davis : le guitariste britannique est décédé à 81 ans

Le guitariste gallois Spencer Davis, membre fondateur du Spencer Davis Group, est décédé ce lundi à 81 ans. Le groupe avait connu le succès dans les années 60 avec les chansons "Keep On Runing", "I'm a Man" ou "Somebody Help Me".
Crédits photo : Bestimage
Le guitariste gallois Spencer Davis est décédé ce lundi à l'âge de 81 ans. Comme le rapporte la BBC, il était hospitalisé depuis plusieurs jours pour une pneumonie. « C'était un très bon ami. C'était un homme très éthique, très talentueux, de bon coeur, extrêmement intelligent et très généreux. Il nous manquera » a déclaré son agent Bob Birk. Le musicien était surtout connu comme le leader du groupe The Spencer Davis Group, qu'il avait formé en 1963 à Birmingham aux côtés du bassiste Muff Winwood et de son frère au chant : Steve Winwood.

Une carrière mouvementée


La bande connaît le succès en 1965 avec "Keep On Running", qui atteint la première place des charts britanniques, détrônant ainsi le double single "We Can Work It Out/Day Tripper" des Beatles. Les célèbres Fab Four leur enverront même un télégramme de félicitations. L'année suivante, les chansons "Somebody Help Me" et "Gimme Some Lovin'" seront aussi de jolis tubes, suivis par "I'm a Man" en 1967, que l'on a pu entendre dans la saison 2 de la série "Umbrella Academy". Ces deux dernières se vendront chacune à plus d'un million d'exemplaires. A cette époque, la formation tourne notamment avec les Who ou les Rolling Stones. En 1967, Steve Winwood quitte le groupe pour former Traffic, avant de se lancer dans une carrière solo. Le Spencer Davis Group se séparera une première fois en 1969, avant une reformation express entre 1973 et 1974.

Souvenez-vous de "Keep On Runing" des Spencer Davis Group :


En parallèle, Spencer Davis poursuit une carrière solo et raconte qu'à cette époque, il aurait été fauché financièrement : « J'avais vendu des millions de disques sans en avoir vu un seul sou. En 1970, je pensais me déclarer en banqueroute mais j'ai écrit une chanson avec Eddie Hardin, "Don't Want You No More", que les Allman Brothers ont mis sur leur album. Cette fichue chose s'est vendue à six millions d'exemplaires. Tout d'un coup, un chèque de 5.000 livres est arrivé à ma porte et je n'avais jamais vu autant d'argent de ma vie. J'avais eu plus d'argent avec cette seule chanson qu'avec toutes celles qui étaient une production Island ». Suite à ce différend, il décroche un emploi de cadre chez Island Records, également le label de U2 ou Bob Marley. Le Spencer Davis Group se reformera une nouvelle fois en 2006, sans les frères Winwood, principalement pour des concerts.

Dans un communiqué posté sur son site internet, Steve Winwood rend hommage à son ancien comparse : « Spencer était un pionnier de la scène folk britannique (...) C'était un homme avec une vision, et l'un des pionniers de "l'invasion britannique" [nom donné aux groupes britanniques qui ont eu un important succès aux USA dans les années 60, ndlr] en Amérique dans les 60's. Je ne suis jamais allé aux Etats-Unis avec Spencer mais il a embrassé l'Amérique et l'Amérique l'a embrassé. Je pense qu'il a joué un rôle important en me mettant sur la voie pour devenir un musicien professionnel et je le remercie pour ça ».

Souvenez-vous de "The Man" :
Théau BERTHELOT

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Elles ont chanté Serge Gainsbourg Elles ont chanté Serge Gainsbourg
  • Quand les actrices porno jouissent de la musique Quand les actrices porno jouissent de la musique

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés