Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Découverte internationale > Actualité de Shame > Avec "Drunk Tank Pink", la tornade Shame s'abat sur le rock anglais
Découverte internationale
dimanche 24 janvier 2021 15:40

Avec "Drunk Tank Pink", la tornade Shame s'abat sur le rock anglais

Shame est de retour avec la déflagration "Drunk Tank Pink". Trois ans après l'excellent "Songs of Praise", le groupe post-punk londonien livre un deuxième album impeccable, qui s'affiche comme l'une des premières sensations de 2021 !
Crédits photo : Sam Gregg
Dans la vague post-punk venue de Grande-Bretagne (IDLES, Fontaines D.C...), Shame est sans aucun doute le groupe le plus passionnant à suivre. Formée en 2014 puis révélée avec son premier album, le formidable "Songs of Praise", début 2018, la bande originaire du sud de Londres s'est surtout forgée une réputation au fil de concerts énergiques marqués par la performance habitée de Charlie Steen. « Ce que je veux, c'est faire un bon concert et que chaque spectateur se dise en ressortant : "Ouais, ça valait le coup d'y mettre vingt balles". Mon état d'esprit est proche d'un sportif de haut niveau. Je veux être le meilleur, point barre » explique au magazine Plugged le chanteur de la formation, qui harangue le public chaque soir avec les détonants "One Rizla", "The Lick" ou "Angie" .

Un deuxième album différent mais passionnant


Et trois ans après ce premier essai plus que réussi, Shame enfonce le clou et prouve que son étiquette de "révélation rock britannique" n'était pas volée. Sorti le 15 janvier dernier, le deuxième album du groupe, "Drunk Tank Pink", est autant une suite logique qu'un départ vers de nouveaux horizons pour le quintet anglais. Si l'énergie et la fougue sont toujours aussi présentes, Shame y ajoute plus de mélodies, de sons et de diversité. Ainsi, à l'énergie des tubesques "Nigel Hitter" ou "Water in the Well" s'enchaînent "Born in Luton" et "Snow Day", conçus pour la scène, ou un "Human for a Minute" qui devrait convaincre même les plus sceptiques. Un deuxième album sur lequel beaucoup y voient une inspiration à la Talking Heads tandis que le groupe parle lui-même d'Iggy Pop ou Elton John comme source d'inspiration sur quelques morceaux.

Regardez le clip "Water in the Well" de Shame :


« Cette énergie positive, ce groove plein de soleil, il est venu assez vite. Vous savez, à partir du moment où nous sommes rentrés de tournée, qu'on a repris nos marques et la vie normale qui va avec, eh bien, nous sommes tous redevenus heureux. Et quand votre état d'esprit est positif, le groove s'impose de lui-même » ajoute Charlie Steen, précisant que l'écriture de l'album s'est déroulée durant « un été très chaud ». Avec "Drunk Tank Pink", Shame vient donc prouver que le rock n'est pas mort, et nous fournit même la claque de ce début 2021. Un disque qui fourmille de détails et qui se redécouvre à chaque réécoute avec un plaisir non feint. Avis aux fans : le groupe viendra remuer Paris lors d'un concert prévu au Bataclan le 3 novembre prochain. L'année ne pouvait pas mieux commencer !
Théau BERTHELOT

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les Bee Gees en 5 tubes incontournables Les Bee Gees en 5 tubes incontournables
  • Que devient... François Feldman ? Que devient... François Feldman ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés