Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Charts français > Actualité de SNEP > Top Albums français : le SNEP change les règles de comptabilisation
Charts français
mardi 11 août 2020 15:40

Top Albums français : le SNEP change les règles de comptabilisation

Le SNEP change les règles de comptabilisation des albums dans les charts français. Les disques de moins de trois ans sont désormais pris en compte dans le Top 200. De ce fait, les derniers albums de Calogero, Indochine, Clara Luciani ou Amir reviennent dans les classements.
Crédits photo : Harcourt / Fiona Torre / Yann Orhan
A l'heure où le streaming prédomine, la consommation de la musique évolue. Pour suivre la tendance, le Syndicat national de l'édition phonographique (SNEP) vient de modifier une règle concernant la comptabilisation des albums dans les charts français. Désormais, les albums « dont la date de commercialisation est inférieure à 3 ans » sont inclus dans le top, alors qu'auparavant, la date limite était de deux ans. Au bout de 24 mois, les disques n'étaient plus comptabilisés dans le classement général mais dans celui du back-catalogue, regroupant les meilleures ventes d'albums moins récents. La nouvelle règle a pris effet cette semaine, comme on peut le voir sur le site du SNEP. Le top 200 des meilleures ventes entre le 31 juillet le 6 août voit le retour des albums de Dadju ("Gentleman 2.0"), Orelsan ("La fête est finie"), Eddy de Pretto ("Cure"), Hoshi ("Il suffit d'y croire"), Booba ("Trône"), Indochine ("13") Amir ("Addictions") ou Calogero ("Liberté chérie"), tous sortis entre août 2017 et mars 2018, dans le top.

Cependant, le SNEP apporte certaines précisions. Ainsi, si l'album est réédité avec un ou plusieurs nouveaux morceaux, « il s'agira d'une nouvelle commercialisation si le titre de l'album est modifié ». Sinon, la date initiale de commercialisation de l'album sera prise en compte. De plus, s'il y a un décalage entre la date de sortie physique et digitale d'un album (comme c'est par exemple le cas pour "folklore" de Taylor Swift), la plus ancienne des dates est prise en compte.

Une règle due aux rééditions ?


Une nouvelle règle certainement motivée par l'exploitation de plus en plus longue des albums, marqués par diverses rééditions. C'est par exemple le cas des albums de Maître Gims ("Ceinture noire") ou Clara Luciani ("Sainte-Victoire"), sortis au printemps 2018 et qui continuent à être exploités avec des singles, "Malheur, malheur" pour le rappeur, "La baie" pour la chanteuse. Deux albums qui sont encore présents dans le top 30 cette semaine. Cette nouvelle mesure permettra donc d'observer à quel point certains albums peuvent avoir un succès sur la durée, et ce pendant plusieurs années. A noter que chez nos voisins britanniques, le top n'a pas de limites concernant les dates de sortie. Ainsi, cette semaine, les compilations de Bob Marley, Fleetwood Mac ou Queen intègrent le top 20 des meilleures ventes au Royaume-Uni ! Cette règle, ou absence de règle, a notamment permis au mythique "Abbey Road" des Beatles d'être numéro un des ventes en octobre 2019, soit 50 ans après sa sortie, grâce à une réédition.
Théau BERTHELOT

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... David Charvet ? Que devient... David Charvet ?
  • Les papys du rap font de la résistance ! Les papys du rap font de la résistance !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés