Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Découverte internationale > Actualité de SAKIMA > SAKIMA : 3 titres pour découvrir la nouvelle sensation queer
Découverte internationale
dimanche 05 août 2018 15:38

SAKIMA : 3 titres pour découvrir la nouvelle sensation queer

Retenez-bien son nom. A 26 ans, SAKIMA est d'ores et déjà un phénomène musical sur lequel il faudra compter dans les années à venir. Avec la volonté de représenter les personnes queer, l'artiste excelle de projet en projet. Découvrez son univers sur Pure Charts à travers 3 titres : "Daddy", "Death Is In the Air" et "Show Me".
Crédits photo : Pochette de Show Me

"Daddy"





Ne vous fiez pas à son look caméléon. Parfois street, parfois punk, SAKIMA a, quoi qu'il en soit, des choses à dire. Motivé par « le manque de représentation des personnes queer dans la musique populaire », l'artiste originaire de Londres et ouvertement gay a sorti son premier titre en 2013, avant d'affirmer son univers électro, R&B et pop sur son excellent EP "Facsimile". Mais c'est sur le suivant, baptisé "Ricky" et publié en 2017, que SAKIMA fait sensation avec ses titres toujours très sexuels. Et notamment avec la chanson "Daddy". Enregistré avec le producteur YLXR, ce morceau hypnotique - inspiré par le tube "Work From Home" de Fifth Harmony - évoque la quête d'amour à tout prix d'un jeune homme gay. « Baby, I'm falling in love / Will you look at me, put me on your TV / Baby, I'm falling in love / Boy, text me, booty call, call me » lance-t-il, désespéré, avant de répéter « Will you be my daddy? ». Imparable !

"Death Is In the Air"





Sans aucun filtre ni censure, SAKIMA a récidivé en février dernier avec son single "Death Is In the Air", cheveux jaune fluo et piercings multiples sur le visage (tuméfié) sur la pochette. « Pourquoi des bleus sur son visage ? J'essayais de trouver un moyen d'exprimer visuellement ce que je ressentais sur la musique en elle-même, comme l'industrie, la représentation des personnes queer, ce que ça signifie d'être gay au 21ème siècle » explique-t-il à Billboard. L'artiste de 28 ans a écrit ce morceau engagé après avoir lu une interview de l'auteur Justin Tranter (Selena Gomez, Britney Spears, Maroon 5...) sur sa place d'homme gay dans l'industrie musicale. « Death is in the air death is in the air oh / Do it or don’t I never know so I / Keep dancing on a pipe dream / Keep laughing when I wanna scream » clame-t-il sur le refrain radiophonique à souhait de ce titre pourtant torturé et suicidaire, où il évoque la difficulté de vivre sans jamais être soi-même. Brillant.

"Show Me"





Renouvelant son visuel avec le visage abîmé par les coups, SAKIMA a dévoilé "Show Me" en juin dernier. Il reste sans doute son titre le plus accessible. « We can talk all night / When the talking's done / Let our bodies talk / 'Cause they talk so loud » lance-t-il avec sensualité sur son refrain dance-pop, à la fois enivrant et dansant. Produit avec Hampus Lindvall (Zara Larsson...) et Jerker Hansson ("Boys" de Charli XCX...), "Show Me" aborde à nouveau la question du langage corporel et de la communication non-verbale chez les personnes queer. « Tout est toujours très calme et caché, historiquement du moins (...) Dans les années 80 et 90 dans certains endroits, cette idée d'échange se faisait avec les yeux. Si vous regardiez quelqu'un, et si vous captiez le regard pendant trois secondes, peut-être dix, ça voulait dire que vous vouliez coucher avec » déclare-t-il à Billboard. Preuve que SAKIMA est un OVNI : il prépare un projet baptisé "Project Peach", qui célébrera l'histoire queer et qui pourrait prendre la forme d'une mixtape ou de... dix albums !
Julien GONCALVES
Toute l'actualité de SAKIMA sur sa page Facebook officielle !

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV
  • Combien gagnent réellement les artistes ? Combien gagnent réellement les artistes ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP