Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Festival > Actualité de Rock En Seine > Rock en Seine 2020 maintenu ? Une édition "plus petite" est envisagée
Festival
samedi 18 avril 2020 14:00

Rock en Seine 2020 maintenu ? Une édition "plus petite" est envisagée

L'indécision plane autour de la tenue de Rock en Seine, prévu du 29 août au 1er septembre. Malgré les menaces d'annulation, les organisateurs disent réfléchir à une édition "différente" si le festival devait avoir lieu.
Crédits photo : Zelie Noreda
Rock en Seine pourra-t-il se dérouler comme prévu du 29 août au 1er septembre prochains ? Le festival situé à Saint-Cloud est, pour l'heure, l'un des rares à ne pas avoir annulé son édition estivale. Les organisateurs préfèrent attendre les décisions du gouvernement qui a, pour l'instant, interdit tous les concerts et festivals jusqu'à la mi-juillet. Mais comme les pays frontaliers (Belgique, Allemagne) ont déjà prononcé des interdictions de manifestations jusqu'à la fin août, les chances semblent s'amenuiser, tout comme la possibilité de la venue de la tête d'affiche de cette édition, Rage Against the Machine. Une interrogation soulevée par Arnaud Meersseman à la tête de AEG : « Est-ce qu'on aura l'accord des autorités pour des grands rassemblements en plein air en juillet et au-delà ? (...) Les gens vont-ils dépenser 80 à 100 euros pour un festival ? Et puis il y a les artistes américains, qui construisent leur tournée européenne en bloc de six semaines : vont-ils venir alors que leur nombre de dates s'est déjà réduit avec les premières annulations ? Sans nos têtes d'affiches, la situation devient intenable ».

Une édition "différente, concernée et précautionneuse"


Interrogé par Libération, Emmanuel Hoog, le directeur général des Nouvelles Editions Indépendantes, dont fait partie Rock en Seine, annonce s'accorder, avec ses équipes, « quelques semaines de réflexion ». Néanmoins, il avance qu'une solution pourrait être envisagée si jamais le festival devait avoir lieu : « Si nous sommes en mesure de le faire, nous nous lancerons, mais de manière différente, concernée et précautionneuse. Il s’agirait ainsi d’une version probablement plus petite, mais chargée de sens, où, par-delà l’aspect artistique, le monde du spectacle vivant pourrait engager une réflexion commune autour de tables rondes en écho aux espoirs et inquiétudes qui ont surgi ». Moins de scènes ou d'artistes ? Jauge du public réduit ? Les questions restent en suspens. Toujours est-il que 35.000 billets ont d'ores et déjà été vendus pour la journée du 1er septembre qui accueille Rage Against the Machine et Run the Jewels. Sera-t-il possible de voir autant de monde réuni dans un seul endroit dans moins de quatre mois ?


Dans tous les cas, Rock en Seine va se retrouver dans la même situation que le Cabaret Vert, prévu du 20 au 23 août. Les organisateurs du festival de Charleville-Mézières ont publié un long message pour annoncer être financièrement bloqués et qu'ils naviguent « par temps de brouillard » : « Sans interdiction clairement émise par les pouvoirs publics, nous serions contraints d'honorer financièrement nos engagements, à l'égard des artistes notamment - événement... ou pas. Ceci constituerait un séisme financier dont nous ne pourrions nous relever ».
Théau BERTHELOT

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ? Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ?
  • Les 10 lives les plus désastreux en vidéos Les 10 lives les plus désastreux en vidéos

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés