Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Chronique d'album > Actualité de Renaud > Renaud de retour : que vaut son nouvel album ? Critique, titre par titre !
Chronique d'album
vendredi 08 avril 2016 10:24

Renaud de retour : que vaut son nouvel album ? Critique, titre par titre !

C'est officiel, Renaud est de retour avec le 16ème album de sa carrière. Soutenu par "Toujours debout", le disque, entre deux hommages suite aux attentats de Charlie Hebdo, regorge de ballades désarmantes, dans lesquelles il regarde en arrière et s'adresse à son fils et sa petite fille. Que vaut son nouvel album ? Verdict !
Crédits photo : Site officiel

1. J'ai embrassé un flic


Pour commencer son nouvel album, Renaud accélère le tempo pour évoquer la marche républicaine du 11 janvier 2015 suite aux attentats de "Charlie Hebdo". Sifflets, trompettes et accordéons se mêlent sur un tempo haletant, un peu vieillot, mais "J'ai embrassé un flic" reste du pur Renaud, doté d'un texte malin. « J'aurais pas cru y'a trente ans qu'au lieu de leur balancer des pavés à tour de bras, j'en serrerais un contre moi » s'amuse le chanteur. 2,5/5

2. Les mots


Quand commence "Les mots", on croirait entendre les premières notes magiques de "Mistral gagnant" mais la voix de Renaud brise finalement la nostalgie, en racontant comment il a repris goût à l'écriture. Sa voix est parfois tremblotante, les arrangements nous ramènent dans le vieux Paris, mais Renaud fend l'armure quand il raconte son amour pour "les mots" : « un don du ciel, une grâce, qui rend la vie moins dégueulasse ». Joli. 3,5/5

3. Toujours debout


Sans aucun doute, "Toujours debout" est LE tube de ce nouvel album de Renaud. Sur une mélodie pop, enjouée et radiophonique, le chanteur persiste et signe, fier de scander sa résurrection, tout en réglant ses comptes avec les paparazzi sans prendre de gants. Sa gouaille de l'époque est intacte comme si Renaud ne nous avait jamais quittés. La magie opère tout de suite, tandis qu'il livre au passage une belle déclaration à son public. 4,5/5

Regardez le clip "Toujours debout" de Renaud :



4. Héloïse


Finalement, ce sont les imperfections de la voix de Renaud, dans laquelle transparaissent toutes ses fragilités, qui font le charme de ses nouvelles chansons. Ici, l'artiste de 63 ans mise sur l'émotion en s'adressant à sa petite-fille, avec une bienveillance bouleversante et une très grande simplicité. « Il y a des cités qui s'amenuisent mais l'amour pas » lui dit-il. Seul bémol : cette tendre comptine acoustique ne dure que 2min11 ! 5/5

5. La nuit en taule


Quand "La nuit en taule" résonne, on se doute tout de suite que Renan Luce se cache derrière sa mélodie. On croirait que le chanteur de "La lettre" va nous raconter ses petites tribulations du quotidien mais le timbre cassé de Renaud résonne et cavale, s'intégrant parfaitement à la mélodie qui devrait l’essouffler sur scène. Cependant, le morceau répétitif et sans grand intérêt ne passionne pas vraiment. A noter que le texte de "La nuit en taule" avait déjà été posté par Renaud sur Internet en 2007. 2/5

6. Petit bonhomme


Qui mieux que Renaud pour définir son titre "Petit bonhomme" ? « Une petite chanson mignonne (...) bien monotone » chante-t-il avec humilité sur une mélodie en toute sobriété signée Jean-Pierre Bucolo. Le chanteur, vulnérable, susurre pour clamer son amour passionnel à son fils Malone, son « petit roi sans couronne », né à l'été 2006 de son union avec Romane Serda. Adorable mais moins fort que "Héloïse". 2,5/5

7. Hyper Cacher


Écrit quelques jours après les attentats de janvier 2015, Renaud a eu envie de prendre la plume pour raconter avec des mots simples mais presque trop dans le détail l'attaque de l'Hyper Cacher de Vincennes. D'abord, le texte un peu facile et scolaire ne passionne guère (« Soudain, au magasin casher c'était l'enfer ») mais c'est quand il dénonce « une époque immonde » et rend hommage aux victimes qu'il prend de l'épaisseur. Cependant, le titre est un peu décevant et le sujet aurait mérité un peu plus d'émotion. 1,5/5

Écoutez "J'ai embrassé un flic" de Renaud :



8. Mulholland Drive


C'est une très belle parenthèse que nous offre Renaud sur "Mulholland Drive". Avec mélancolie, douceur et une bonne dose d'amour, l'artiste raconte « la dérive de cette jeune fille américaine qui décide de partir sur les routes » pour oublier son quotidien. On s'y croirait tant le texte à base de Cadillac, Ray-Ban, "Imagine" et les accords de guitares fusionnent. « Mais pour le moment tout va bien, rien n'est compliqué, rien n'est grave ». 5/5

9. La vie est moche et c'est trop court


Toujours accompagné d'accordéons, de piano et de guitare, Renaud raconte sa descente aux enfers sur ce titre d'une grande tristesse, dans lequel il cite ses amis qui ont disparu Coluche ou Brassens. Regrettant le temps qui passe trop vite, évoquant sa solitude, avec la nostalgie des années passées, le chanteur raconte comment il est tombé dans la dépression et l'alcool. « Tu ne penses plus qu'à ta gueule qui devient vite gueule de bois ». Mais c'est finalement un hymne à la vie déchirant que propose ici Renaud. 3,5/5

10. Mon anniv


Endossant le rôle du sale gosse, Renaud clame sa haine pour ses anniversaires... qui lui rappellent à quel point il est vieux. « Jamais pu blairer, jamais pu saquer mes anniversaires, et c'est ma vie qui s'enfuit » chante-t-il sur des accords teintés de rock, se désolant de « sa vie qui s'efface ». Le concept est drôle mais la chanson n'est pas vraiment à la hauteur, à cause d'un texte un peu paresseux. 2/5

11. Dylan


Celles et ceux qui ont écouté l'album "Après la pluie" de Romane Serda, l'ex-compagne de Renaud, sorti en 2007, connaissent déjà "Dylan", ici remis en musique par Alain Lanty. L'harmonica accompagne l'hommage sincère du chanteur à un jeune homme décédé dans un accident de la route. « Dylan, Dylan / Little boy, little man, Dylan » lance Renaud, le spleen en bandoulière, évoquant au passage son idole Bob Dylan. Le texte chargé de regrets et l'interprétation sobre mais émouvante de Renaud en font l'un des très beaux moments du disque. 4/5

12. Petite fille slave


Jusqu'ici moins inspiré par l'actualité que lorsqu'il évoque ses sentiments, principalement sa renaissance et sa famille, Renaud confirme la tendance sur "Petite fille slave". Même si le sujet est forcément saisissant - la prostitution - et que la mélodie colle à l'atmosphère (encore les accordéons !), le titre ne devrait pas marquer les esprits, la faute à un refrain manquant de relief, malgré un texte bien ciselé et quelques fulgurances : « Tu as quitté Vilnius ou Kiev ou Tbilissi / Pour gagner un peu plus mais pour te perdre aussi / Sur ces trottoirs blêmes où pour quelques tordus / Tu fais croire que tu aimes toi qui n'aimeras plus ». 2,5/5

13. Ta batterie
Déroutante lors de la première sortie du morceau, présent sur le dernier album de Grand Corps Malade, "Ta batterie" gagne en intensité avec cette nouvelle version. Rechantée, la voix plus claire, cette chanson du quotidien destinée à son fils Marlon a été aussi réarrangée. Avec une interprétation tempétueuse, Renaud brille dans les contrastes, entre la violence de son passé et la douceur quand il évoque son garçon. Une belle déclaration d'amour d'un père à son enfant. 3,5/5

14. Pour Karim Pour Fabien


En titre caché, Renaud offre un slam, qu'il avait déjà présenté en 2007 lors d'une scène ouverte à Saint Denis suite à l'invitation de Grand Corps Malade. C'est d'ailleurs à lui qu'il s'adresse, lui qui s'appelle en réalité Fabien Marsaud, ainsi qu'à l'artiste Ami Karim, rencontré à cette occasion. Le chanteur déroule son affection pour ces « détrousseurs de rimes » avec sa verve d'antan, un brin vulgaire : « J'vous vois v'nir les tapettes », « J'aime enculer les mouches », « Je vais pas vous sucer », « Ça manque un peu de nichons, ça manque un p'tit peu d'cul », « Plein de mouille et de sperme ». Musicalement, ça n'apporte rien. 1/5


10 ans après son dernier album original, Renaud signe un beau retour. Moins en force qu'attendu, le chanteur, plus sage, excelle quand il baisse les armes, moins quand il pose son regard, sincère, sur notre société. Sa voix n'est pas toujours parfaite mais ce sont justement ses multiples imperfections qui rendent le disque touchant et percutant.
Julien GONCALVES
Retrouvez l’actu de Renaud sur son site officiel et sa page Facebook.
Écoutez et/ou téléchargez la discographie de Renaud sur Pure Charts.
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Renaud :

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ? Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ?
  • Les Bee Gees en 5 tubes incontournables Les Bee Gees en 5 tubes incontournables

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Julien Doré

    Julien Doré

    Gagne des vinyles de Julien Doré !
  • Concours Tokio Hotel

    Tokio Hotel

    Assiste à la pré-écoute de l'album !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP