Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Nouveauté à écouter > Actualité de R. Kelly > "I Admit" : R. Kelly révèle avoir été abusé sexuellement dans un titre de 19 minutes
Nouveauté à écouter
mardi 24 juillet 2018 12:00

"I Admit" : R. Kelly révèle avoir été abusé sexuellement dans un titre de 19 minutes

R. Kelly vient de briser le silence avec le titre "I Admit" pour répondre aux accusations de pédophilie dont il fait l'objet depuis plusieurs années. Sur ce morceau de 19 minutes, le chanteur américain révèle même avoir été abusé sexuellement lorsqu'il était jeune. Ecoutez !
Crédits photo : Bestimage
Véritable légende du R&B, R. Kelly a plus occupé les Unes des magazines people que le sommet des charts ces dernières années. En cause, de multiples accusations de relations sexuelles avec des mineures, et des suspicions d'un harem d'esclaves sexuelles. Alors qu'il n'a pas publié d'album original depuis "The Buffet" en 2015 puis l'album de Noël "12 Nights of Christmas" un an plus tard, le chanteur américain vient de sortir de son silence pour régler ses comptes et dire sa vérité. Sur "I Admit", à traduire par "Je reconnais", R. Kelly se défend de toutes les accusations et critiques durant pas moins de 19 minutes. « Je n'aurais jamais cru qu'on en arriverait là, que je devienne un artiste aussi détesté » se lamente l'artiste, tout en admettant ses failles et « avoir fait quelques erreurs ». L'interprète de "Cookie" se défend d'avoir eu une enfance douloureuse, où il n'est pas allé à l'école, évoque son illettrisme et révèle même avoir été d'abus sexuels quand il était un jeune adolescent.

"On a pris ma virginité"


« Maintenant, j'admets qu'un membre de ma famille m'a touché / Je n'étais qu'un enfant de 14 ans / Pendant que je dormais, on a pris ma virginité » lâche-t-il, expliquant qu'écrire ce morceau s'est fait dans la douleur puisqu'il lui a fallu remuer le passé. S'excusant pour ses pêchés, R. Kelly se dit ruiné désormais, assure qu'il a voulu mettre fin à sa carrière et pointe du doigt l'acharnement médiatique et juridique contre lui. « J'ai b*isé avec quelques fans » ou « J'admets avoir b*isé avec toutes ces femmes, des plus vieilles et des plus jeunes » révèle-t-il, se défendant d'être un pédophile pour autant, ou d'avoir des esclaves sexuelles (« Putain, c'est absurde »).

L'interprète de "I Believe I Can Fly" explique même qu'il a parfois trouver des accords sur conseil de ses avocats alors qu'il n'était pas coupable. Ses multiples affaires ont d'ailleurs failli l'anéantir : R. Kelly explique qu'il n'a pas pu voir ses enfants durant des années, que des concerts ont été annulés, que son moral a été affecté... « Je ne suis pas reconnu coupable, je ne suis pas arrêté, mais on a traîné mon nom dans la boue » lâche-t-il à la fin de "I Admit", désirant continuer à faire de la musique et à aider les jeunes de sa ville de Chicago à s'en sortir.




Julien GONCALVES
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de R. Kelly :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Sandy Valentino ? Que devient... Sandy Valentino ?
  • Que devient... Ophélie Winter ? Que devient... Ophélie Winter ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP