Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Nous y étions > Actualité de Pierre Lapointe > Pierre Lapointe en concert : l'artiste qui joue avec la tristesse comme personne
Nous y étions
mardi 30 octobre 2018 20:00

Pierre Lapointe en concert : l'artiste qui joue avec la tristesse comme personne

L'artiste québécois a donné lundi dernier un concert à la salle Pleyel où il a réaffirmé ses talents scéniques et d'expert qui concilie avec brio spleen et légèreté. Mais comment fait-il ?
Crédits photo : Capture YouTube
« Les animaux que nous sommes, restent faibles et éphémères, en nous cette idée résonne, qu'il est honteux d'être humain ». C'est avec ces paroles, que Pierre Lapointe commence son concert à Paris et annonce la couleur. « Les spectateurs dont le moral s'élèvent à 5/10 repartiront à 0 après le spectacle » promet même l'artiste, taquin.

Bonjour tristesse


Et il n'aura pas menti au public parisien de la Salle Pleyel à qui il a présenté son album "La science du coeur", sorti l'an dernier. Le show, écrit avec David-François Moreau, est basé sur des chansons déprimantes traitant de rupture amoureuse, de solitude ou du manque. Certaines appartiennent à ce dernier opus comme "Mon prince charmant", "Sais-tu vraiment qui tu es", "Un coeur" ou le déchirant "Une lettre". Mais les incontournables du répertoire tels que "Je déteste ma vie", "Nos joies répétitives", et même "La forêt des mal aimés" ne sont pas oubliés. Ce qui frappe globalement, c'est la justesse de l'écriture, à la fois directe et métaphorique, avec des mots toujours sincères, et des émotions fortes qui parviennent directement au spectateur. L'artiste, âgé de 37 ans, ne triche pas et se met à nu à travers ses chansons auxquelles on s'identifie facilement.

Showman brillant


A l'image de sa performance, la mise en scène est minimaliste mais colorée grâce à une cage de néons qui s'anime en fonction de l'humeur de la chanson. Niveau instruments, Pierre Lapointe, à la voix impeccable, est accompagné par seulement deux musiciens, un pianiste et une percussionniste. Et pourtant, cette mélancolie mêlée à la simplicité de la proposition scénique n'est pas plombante. C'est la deuxième facette du talent de Lapointe : parvenir à apporter cette sensibilité très personnelle sur scène avec sa classe et son humour légendaire. Comme à son habitude, il introduit ses titres les plus désespérés avec beaucoup de dérisions et de blagues, comme pour faire tomber la teneur dramatique de son répertoire. Et ça marche. On passe du rire aux frissons avec des images plein la tête. Cette théâtralité n'enlève rien à la beauté de son travail, au contraire : cette mise en relief sert le propos et apporte une touche bienvenue et habile d'humilité et de légèreté.

Plus qu'un concert mais pas tout à fait un one man show, le spectacle repose à 100% sur la personnalité de Pierre Lapointe. Personne ne ressort totalement indemne de cette grande messe intime, touchante et amusante. Un sens du spectacle rare, vrai et qui devrait inspirer tous les artistes qui en font trop, ou pas assez.

Matthieu RENARD

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Madonna : une carrière en 12 chiffres Madonna : une carrière en 12 chiffres
  • Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ? Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP