Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Orelsan > Orelsan répond au compliment d'Emmanuel Macron : "Il n'a pas écouté tout l'album..."
C'est dit !
lundi 06 décembre 2021 15 :15

Orelsan répond au compliment d'Emmanuel Macron : "Il n'a pas écouté tout l'album..."

Emmanuel Macron est visiblement fan d'Orelsan, qu'il décrit comme un artiste qui "dépeint la société comme un sociologue". Sur le plateau de "Quotidien", le rappeur a tenu à réagir de façon amusée aux compliments du président. Regardez !
Crédits photo : Capture d'écran TMC / Bestimage
Orelsan signe le gros succès musical de cette fin d'année. Avec son nouvel album "Civilisation", le rappeur a battu tous les records et a écoulé plus de 188.000 exemplaires du disque en deux semaines. Un énorme score qui lui a permis de surclasser le mastodonte Adele, de retour avec l'album "30", et qui devrait lui permettre de signer une des meilleures ventes de 2021. Il faut dire qu'avec ses 15 nouvelles chansons, Orelsan a touché en plein coeur le public en évoquant ses relations sentimentales avec sa femme mais aussi l'état de la société françaises. Des thématiques et un succès qui ont conquis jusqu'aux plus hautes sphères de l'Etat puisque, selon nos confrères de Libération, Emmanuel Macron apprécierait les textes du nouvel album d'Orelsan. « C'est bien vu. C'est quand même quelqu'un qui dépeint la société comme un sociologue » aurait déclaré le président de la République, que le rappeur tacle pourtant dans sa chanson "L'odeur de l'essence" : « Si le Président remporte la moitié des voix, c'est qu'les deux tiers de la France en voulaient pas ».

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"Est-ce qu'il essaierait pas de gratter mon buzz ?"


Présent vendredi soir sur le plateau de "Quotidien" sur TMC, Orelsan a tenu à répondre aux éloges du chef de l'Etat, et non sans humour. « C'est fou... Est-ce qu'il essaierait pas de gratter mon buzz ? » a-t-il réagi, non sans provoquer quelques rires sur le plateau : « Je pense qu'il n'a pas écouté tout l'album... ». Le rappeur a ensuite tenu à évoquer le côté social et politique de son disque, notamment présent dans les morceaux "Manifeste" et "L'odeur de l'essence" : « Notre système d'élection, de votes, fait qu'on vote pour quelqu'un dont la plupart des gens ne veulent pas. (...) Vu qu'il y a un drapeau, on a l'impression que je suis en train de présenter un programme politique, mais je me vois plus comme un peintre qui exprime des sentiments plus que vraiment arriver avec un programme. On essaie de me faire dire des trucs, de me mettre dans un camp ou dans un autre ».

Et Orelsan l'assure : « Quand on fait de la musique, il y a souvent des gens qui vont venir et essayer de vous récupérer et c'est toujours un peu bizarre. Je ne me vois pas dans un camp, je crois même que je n'y connais rien en politique et j'essaie juste de dépeindre ce que je ressens ». Ce décalque de la société actuelle se retrouve donc bien au coeur de ses dernières chansons : « Je pense qu'on s'écoute pas assez. Ce que je voulais faire dans ce morceau ["L'odeur de l'essence", ndlr], c'est dépeindre un climat, une sensation. Je pense qu'on a tous l'impression que tout le monde parle et que personne s'écoute vraiment ».
Théau BERTHELOT
Pour plus d'infos, rendez-vous sur le site officiel et la page Facebook officielle d'Orelsan
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie d'Orelsan sur Pure Charts !
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Orelsan :

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés