Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Rencontre avec... > Actualité de Noir Désir > Denis Barthe s'explique sur la fin de Noir Désir
Rencontre avec...
vendredi 10 décembre 2010 09:00

Denis Barthe s'explique sur la fin de Noir Désir

Une dizaine de jours après la dissolution officielle du groupe Noir Désir, le batteur de la formation, Denis Barthe, a souhaité mettre les points sur les i, suite aux différentes rumeurs, et surtout aux déformations de ses propos initiaux, notamment par de nombreux quotidiens, et TF1 : visionnez son intervention.
Noir Désir : « c'est terminé ». C'est en ces mots que Denis Barthe, le batteur, a annoncé, au nom de Bertand Cantat et du bassiste Jean-Paul Roy, la séparation du groupe. Il y a quelques jours déjà, le guitariste Serge Teyssot-Gay avait divulgué son intention de ne pas rempiler avec ses comparses suite à des désaccords émotionnels, humains et musicaux. Une page du rock français se tourne donc, définitivement.

Denis Barthe a cela dit souhaité de nouveau s'exprimer, et publiquement cette fois, par le biais d'une vidéo postée sur Dailymotion (et déjà visionnée plus de 65 000 fois en quelques heures seulement), afin que ses propos ne soient pas de nouveau mal interprétés ou déformés, comme ce fut le cas notamment sur TF1. Il s'en explique.

Visionnez l'intervention de Denis Barthe sur la fin de Noir Désir :



Le vent a emporté “Noirdez”


Le destin du groupe Noir Désir a donc chaviré en seulement 24h00. Serge Teyssot-Gay exprimait ses désaccords émotionnels, humains et musicaux avec Bertrand Cantat. Noir Désir avait pourtant repris les répétitions depuis la libération conditionnelle de Bertrand Cantat en 2007. La dernière composition originale disponible restera donc "Gagnants/perdants", sans omettre la reprise du "Temps des cerises"... deux titres dévoilés sur le site officiel de la formation. Si Bertrand Cantat avait opéré un retour le 2 octobre dernier, au festival "Les rendez-vous de Terres-Neuves" à Bègles, en Gironde - y chantant à l'occasion du concert du groupe Eiffel, un nouvel album studio était pourtant prévu pour 2011. Il n'en sera rien. Le vent a emporté “Noirdez”.

Condamné en Lituanie à huit ans de prison pour avoir porté des coups mortels à sa compagne, la comédienne Marie Trintignant, Bertrand Cantat n’aura finalement effectué que la moitié de sa peine, comme le prévoit la Loi française pour les prisonniers sans antécédent et à la conduite exemplaire. Il avait donc pu bénéficier d'une liberté conditionnelle en octobre 2007. Le contrôle judiciaire de l'artiste, effectif jusqu'au 29 juillet 2010, lui imposait notamment de s'abstenir de produire tout ouvrage ou œuvre audiovisuelle liée à la mort de Marie Trintignant et également de ne pas s'exprimer publiquement sur ces faits. En janvier dernier, le suicide de son ex-compagne Kristina Rady venait ajouter un nouvel épisode tragique à la vie du chanteur bordelais.

Le nom Noir Désir n’apparaît qu’en 1987, à la sortie de leur premier mini album "Où veux-tu qu’je r’garde", puis explose deux ans plus tard avec "Veuillez rendre l’âme à qui elle appartient" et surtout le single "Aux sombres héros de l’amer". Un succès qui assurera la pérennité d’un groupe dont le dernier album ("Des Visages, des figures"), sorti en 2001, s’est vendu à 900.000 exemplaires. Entre temps, le bouillant "Tostaky" (1992) et "666.667 Club" (1996) auront marqué une génération entière, après Téléphone, Trust et Indochine.

Thierry CADET
Pour en savoir plus, visitez noirdez.com.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Noir Désir :
Clip Noir Désir - Apprends A Dormir
Noir Désir
Clip Noir Désir - Son Style 1
Noir Désir
Clip Noir Désir - Ernestine
Noir Désir
Clip Noir Désir - Elle Va Où Elle Veut
Noir Désir
Clip Noir Désir - Charlie
Noir Désir

Vous aimez

... les spectacles du moment !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés