Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Hommage > Actualité de Nilda Fernandez > Mort de Nilda Fernández : Patrick Bruel, Benjamin Biolay... Les stars lui rendent hommage
Hommage
lundi 20 mai 2019 10:40

Mort de Nilda Fernández : Patrick Bruel, Benjamin Biolay... Les stars lui rendent hommage

A 61 ans, Nilda Fernández s'est éteint des suites d'une insuffisance cardiaque. Très rapidement, les hommages ont afflué de la part de chanteurs mais aussi de politiques, pour saluer la mémoire de l'interprète de "Nos fiançailles".
Crédits photo : Montage Pure Charts / Bestimage
Nilda Fernández n'est plus. L'auteur de "Nos fiançailles" et "Madrid Madrid" est mort ce dimanche dans le Sud de la France, des suites d'une insuffisance cardiaque. Son décès, à l'âge de 61 ans, a été annoncé par sa famille qui le décrit ainsi : « Auteur, compositeur, interprète, Nilda a consacré toute sa vie à la création. Musicien, écrivain, il incarnait jusqu'au plus profond de son être la figure de l'artiste ». Âgé de 61 ans, Nilda Fernández laisse derrière lui une carrière d'une dizaine d'albums, plusieurs succès mais aussi un prix, celui du Meilleur espoir masculin aux Victoires de la Musique 1992. Partageant sa vie entre la France et la Russie, l'artiste s'était fait plus discret depuis de nombreuses années, préférant commercialiser ses albums sur Internet, sans passer par une maison de disques. Et malgré ce retrait du devant de la scène, les hommages à Nilda Fernández se multiplient, aussi bien du côté des proches que des célébrités.

"Nilda Fernandez signifiait chaque mot et chaque respiration"


Proche du chanteur, la Maire de Paris Anne Hidalgo salue la mémoire d'un « grand artiste et un ami, dont les très beaux titres "Madrid Madrid" ou "Nos Fiançailles" résonnent aujourd'hui dans nos coeurs. Je pense très fort à Olga, sa femme, à sa fille et à ses proches ». De son côté, Nikos Aliagas partage son émotion via un long message sur Instagram : « Certains dimanche sont plus tristes que d'autres (...) Léo Ferré, Bashung, Georges Moustaki l'aimaient. Parce qu'il était pur et homme loyal, loin des cyniques et des petits de l’âme. J'aimais sa délicate nostalgie. Poète, chanteur, voyageur, bohème, cosmopolite, Nilda Fernandez signifiait chaque mot et chaque respiration ». Lui aussi touché par la mort de ce « lyonnais illustre », Benjamin Biolay souhaite un « bon voyage copain à la voix d'Ange » accompagné d'un cliché en noir et blanc. C'est aussi le cas de Patrick Bruel, qui rappelle que « nous avions fait un si joli duo ensemble "Nunca Mas", sur l'album "Juste Avant". Nilda s'en va... Salut l'artiste ». Enfin, Patrick Sébastien avoue lui aussi avoir perdu « un immense artiste » et « un ami ». Enfin, la classe politique de gauche lui a aussi rendu hommage entre Raquel Garrido, qui souligne « sa voix inoubliable » qui « nous a fait voyager et rêver », et Ian Brossat qui dit avoir « eu la chance de le croiser dans le 18e, où il vivait depuis le début des années 90. Ses chansons ont bercé mon enfance ».









Voir cette publication sur Instagram

#Paris Certains dimanche sont plus tristes que d’autres. Ce matin l’ami @mathieujohann m’a appris le décès de #nildafernandez Les artistes meurent-ils jamais? « Je suis devenu artiste peut-être par inadaptation aux choses de la vie... » m’a-t-il confié un jour. Léo Ferré, Bashung, Georges Moustaki l’aimaient. Parce qu’il était pur et homme loyal, loin des cyniques et des petits de l’âme. J’aimais sa delicate nostalgie. Poète, chanteur, voyageur, bohème, cosmopolite, Nilda Fernandez signifiait chaque mot et chaque respiration. « Une grande chanson ce n’est pas une belle chanson, c’est une chanson qui a été adoptée par les gens » disait-il... Un grand homme c’est celui qui se regarde dans le miroir est restant un homme libre, cher Nilda. Ta voix, tes chansons je n’ai jamais cessé de les écouter depuis mes vingt ans. Nous avons aimé sur « Nos fiançailles », nous avons rêvé sur « Mon Amour », nous avons voyagé avec « Madrid Madrid », nous te pleurons aujourd’hui sur « Dime donde Estaras ». « le succès n’est pas dans l’ordre humain » disais-tu « le drame de l’artiste c’est de croire qu’il est devenu important, ce sont ces chansons qui sont importantes ». Il y a un an, nous levions nos verres à mémoire de notre Georges Moustaki lors d’un concert à son hommage au @newmorningparis aujourd’hui je regarde le ciel et je te salue ¡ hombre ! je pense à ta famille et à ceux qui t’aimeront encore longtemps comme tu les as a toi tellement aimés. «Quand on se dit que rien n’est aussi prestigieux que les sommets neigeux, quand on se dit peut-être ce que l’on voudrait être juste au-dessus des règles... Quand on se dit qu’on peut être... un aigle » #instanikos #ripnildafernandez

Une publication partagée par nikos aliagas (@nikosaliagas) le

Théau Berthelot

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Combien gagnent réellement les artistes ? Combien gagnent réellement les artistes ?
  • Les morts qui gagnent le plus sont chanteurs Les morts qui gagnent le plus sont chanteurs

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP