Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Nekfeu > Nekfeu : Claude Guéant appelle au boycott du rappeur. "C'est insoutenable"
C'est dit !
lundi 15 février 2016 15:00

Nekfeu : Claude Guéant appelle au boycott du rappeur. "C'est insoutenable"

Auréolé d'une Victoire de la Musique, Nekfeu s'attire aujourd'hui les foudres de Claude Guéant, ancien Ministre de l'Intérieur de Nicolas Sarkozy. En cause ? Des paroles polémiques de 2013 contre les équipes de "Charlie Hebdo". L'homme politique appelle au boycott.
Crédits photo : Abaca
Nekfeu a bouleversé les codes du rap avec son premier album solo "Feu". Acclamé par la critique, le rappeur originaire de La Trinité a ensuite conquis le public grâce à son single fédérateur "On verra", qui a été diffusé en boucle sur les ondes. Membre du groupe 1995 et du collectif L'entourage, Nekfeu a multiplié les singles de "7:77 AM" à "Égérie" et "Ma dope", en passant par "Princesse" ou "Jusqu'au bout", enregistré pour la bande originale du film "Creed". Vainqueur d'une Victoire de la Musique en tant que Meilleur album de musiques urbaines, "Feu" a déjà séduit plus de 160.000 fans.

"Ce n'était pas à dire"


Mais des paroles datant de novembre 2013 continuent d'entretenir la polémique. Sur l'antenne de Sud Radio, dimanche dernier, Claude Guéant, ancien ministre de l'Intérieur sous Nicolas Sarkozy, a été interrogé sur Nekfeu. « Non je suis désolé, ce n'est pas mon style de musique » a-t-il répondu à l'animateur du "Brunch politique", ne connaissant pas le rappeur. Et à l'écoute du texte du titre "La marche", enregistré par Akhenaton, Disiz ou Nekfeu pour la sortie du film, n'a pas du tout plu à l'homme politique. « Je réclame un autodafé pour ces chiens de "Charlie Hebdo" » lâchait Nekfeu à l'époque, deux ans avant les attentats. « Nous sommes dans un pays de liberté, la meilleure réaction c'est que les auditeurs de ce monsieur cessent de l'écouter et d'acheter des disques. C'est insoutenable ce qu'il a dit » a répliqué Claude Guéant, choqué, appelant au boycott.

Nekfeu s'est "senti con"


Bien que les paroles datent d'avant les terribles attentats du 7 janvier 2015 qui ont couté la vie à Charb ou Wolinksi, « ce n'était quand même pas à dire » a renchéri Claude Guéant, ne se définissant pas non plus comme « un supporter de Charlie Hebdo ». « Les écrits de ce journal ne me plaisent pas mais il n'empêche qu'il a le droit de vivre, d'exprimer ce qu'il a envie » a-t-il ajouté.

« Les attentats de Charlie Hebdo, ça a été une grosse claque. Je me suis pris une leçon du destin qui m'a grave rendu songeur et mélancolique pendant un moment » avait réagi Nekfeu, faisant son mea culpa en juin dernier. « Je me suis senti dans un premier temps coupable. Et ensuite je me suis senti con. Aujourd'hui je regrette d'avoir employé des termes qu'on peut me reprocher. Et d'avoir desservi ce que je voulais dire, qui est un message de paix et d'amour entre les gens » avait-il assuré.
Julien GONCALVES
Pour en savoir plus, visitez nekfeu.fr et la page Facebook de Nekfeu.
Ecoutez et/ou téléchargez le premier album de Nekfeu sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Sexe, religion... Madonna en 10 provocations Sexe, religion... Madonna en 10 provocations
  • Ces stars US qui ne vendent pas si bien en France Ces stars US qui ne vendent pas si bien en France

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP