Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Najoua Belyzel > Najoua Belyzel victime d'attouchements sexuels : "C'était mon médecin de famille"
C'est dit !
mercredi 03 février 2021 12:37

Najoua Belyzel victime d'attouchements sexuels : "C'était mon médecin de famille"

Invitée de l'émission "L'Instant de Luxe" sur Non Stop People, Najoua Belyzel a révélé avoir été victime d'attouchements sexuels "de 10 à 13 ans", de la part de son médecin de famille. La chanteuse assure également que son titre "Docteur Gel" évoque directement son "bourreau".
Crédits photo : Capture d'écran Dailymotion
La parole se libère dans le monde de la musique. Ce lundi, plusieurs femmes dont l'actrice Evan Rachel Wood ont accusé le chanteur Marilyn Manson d'agressions sexuelles. « J'en ai assez de vivre dans la peur de la vengeance, de la calomnie ou du chantage. Je suis ici pour faire la lumière sur cet homme dangereux et interpeller les professions qui l'ont laissé agir, avant qu'il détruise d'autres vies » a écrit la comédienne vue dans la série "Westworld", après avoir révélé le nom de son agresseur qu'elle a tu « pendant des années ». En France, c'est au tour de Najoua Belyzel de briser le silence. Lors de son passage dans l'émission "L'instant de Luxe" sur la chaîne Non Stop People, l'interprète de "Gabriel" a révélé avoir été victime d'attouchements sexuels dans sa jeunesse, de la part de son médecin.

"J'ai eu un bourreau, c'était mon médecin traitant"


« De 10 à 13 ans, j'ai eu un bourreau dans ma vie, il s'avère que c'était mon médecin de famille, mon médecin traitant. J'ai subi des attouchements sexuels. Il n'y a pas eu de suite, parce que cette personne-là s'est donnée la mort (...) Quand il y a des victimes qui restent en vie, elles doivent vivre avec leur calvaire et que leur bourreau n'est plus là, comment fait-on pour qu'il y ait une justice ? » révèle l'interprète de "Curiosa", qui jusqu'ici avait voulu garder le silence sur cette affaire : « J'ai un peu gardé tout ça pour moi. Quand j'en parlais, c'était avec des mots d'enfants, de jeunes filles. Je disais que je ne voulais pas aller chez ce docteur parce que je ne l'aime pas, il est bizarre, c'est un sadique, parce qu'à l'époque on ne disait pas pervers ».

Regardez Najoua Belyzel se confier sur Non Stop People :



La chanteuse révèle ainsi que ce médecin traitant a eu une « emprise » sur elle mais aussi sur sa famille : « Il appelait mes parents pour savoir si j'allais bien : "Alors, elle n'est pas venue au dernier au rendez-vous ?". Même un rhume, pour lui, c'était un prétexte pour que je me retrouve dans son cabinet. Lorsque je me retrouvais dans son cabinet pour un rhume, au départ c'était une consultation tout à fait normale, mais qui se terminait dans la culotte (...) J'ai souffert d'énurésie mentale, le pipi au lit tardif. Normalement, j'aurais dû aller voir un spécialiste mais c'était un médecin de famille ». A chaque rendez-vous, le médecin de Najoua Belyzel essayait, selon elle, de lui trouver d'autres maux : « J'avais un début de scoliose. Et là il m'emmenait dans un sous-sol et il me mettait des électrodes dans le dos et il me donnait des bonbons et il me mettait une série télévisée ».

"Aujourd'hui, j'ai la chance de pouvoir faire bouger les choses"


Najoua Belyzel raconte avoir « fui tout ça » : « A un moment donné, je suis partie. Il y a eu deux ou trois fois où c'est devenu un peu sombre. Je suis partie et il appelait mes parents pour les avertir que je n'étais pas normale. J'ai grandi avec tout ça ». Par la suite, l'artiste raconte avoir été convoquée par la Brigade des Mineurs de Nancy grâce à laquelle elle a appris le sombre passé de son médecin traitant : « Il est sur écoute depuis des années. Il y a eu de l'inceste. Il a violé sa fille pendant de nombreuses années et d'autres filles. Ses victimes, ce ne sont que des enfants d'immigrés dont la sexualité est taboue. Il savait très bien qu'en s'en prenant à elles, elles n'allaient rien dire. Un jour, il a été arrêté, mis en prison et le temps que s'installe le procès, il s'est pendu avec une ceinture. Du coup, tout s'est arrêté ».



Une prise de parole forte même si Najoua Belyzel révèle avoir déjà évoqué cette affaire dans son titre "Docteur Gel". Sorti en 2006 sur l'album "Entre deux mondes... En équilibre", celui-ci était une « réponse » à ces agressions : « C'est une chanson qui a permis de me révéler de plein de choses. J'ai gardé ça pour moi (...) C'est [Christophe, son producteur et époux] qui m'a dit d'écrire ce qui m'était arrivé. Jusqu'à maintenant, on ne me l'avait jamais dit parce que je m'étais tue. Aujourd'hui, j'ai la chance de pouvoir faire bouger les choses ». Révélant que le titre de la chanson reprend véritablement le nom de son médecin bourreau, dont seule l'orthographe a été modifiée, Najoua Belyzel assure que sa maison de disques de l'époque a préféré taire le sujet : « [La maison de disques] m'a plus ou moins mis la main sur la bouche en me disant "Ne parle pas trop de ça". Disons que ce n'était pas à la mode, ce n'était pas un sujet qu'il fallait que je mette en avant. J'étais numéro un dans les discothèques avec "Gabriel" et je devais promouvoir un album qui parlait d'amour. Quelque part, c'est de la censure. Moi, ça m'a donné plus de force ».
Théau BERTHELOT
Retrouvez Najoua Belyzel sur sa page Facebook
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie de Najoua Belyzel sur Pure Charts !
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Najoua Belyzel - La Bienvenue
Najoua Belyzel
Clip Najoua Belyzel - Ma Vie N'est Pas La Tienne
Najoua Belyzel
Clip Najoua Belyzel - Viola
Najoua Belyzel
Clip Najoua Belyzel - Des Maux Mal Soignés
Najoua Belyzel
Clip Najoua Belyzel - Docteur Gel
Najoua Belyzel

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les plus célèbres chansons de l'univers Disney Les plus célèbres chansons de l'univers Disney
  • Quand les actrices porno jouissent de la musique Quand les actrices porno jouissent de la musique

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés