Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Michel Sardou > Michel Sardou : "#MeToo c'est dangereux", "Zemmour m'emm*rde"... Il balance tout !
C'est dit !
jeudi 19 janvier 2023 16 :00

Michel Sardou : "#MeToo c'est dangereux", "Zemmour m'emm*rde"... Il balance tout !

Michel Sardou était l'invité de BFM TV mercredi soir. Le chanteur de 75 ans, toujours très cash, s'est exprimé sur l'écologie, le féminisme, la classe politique, la guerre en Ukraine ou la réforme des retraites. On vous résume ses phrases chocs !
Crédits photo : Capture d'écran BFM TV
Michel Sardou dit tout. Ce mercredi soir, l'illustre chanteur de 75 ans était l'invité de BFM TV. Pendant une heure et devant 560.000 téléspectateurs, l'artiste est revenu sur l'énorme succès de sa nouvelle tournée d'adieu, avec déjà plus de 200.000 billets vendus. « On est plein pour la première partie de la tournée. J'ai jamais vu ça ! (...) Là en 8 heures, ils ont vendu 100.000 places. Ça ne m'était jamais arrivé. Peut-être que [les gens] m'aiment bien, je peux pas dire autre chose » se réjouit Michel Sardou, qui prévient : « Vous allez en prendre plein la gueule ! Sur les intros, la façon d'orchestrer les chansons, de les mettre en scène... ». Et bien évidemment, Michel Sardou n'a pas échappé aux questions d'actualité d'Alain Marschall et Olivier Truchot.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"Greta Thunberg, elle n'est pas très nette !"


S'il se dit opposé aux manifestations contre la réforme de la retraite, le chanteur a son avis sur la question écologique. D'ailleurs, il alertait déjà sur le sort de la planète sur le visionnaire "J'accuse", sorti en 1976. « Je pense que tout le monde est écolo... On n'a pas envie de pourrir le monde, de voir ces horreurs. (...) Mais j'en fais pas une arme d'attaque. J'aime l'écologie, j'aime pas l'écologie politique. Ils parlent de tout sauf de l'écologie » réagit Michel Sardou. Et le célèbre showman a deux personnes dans le viseur. Tout d'abord la célèbre activiste suédoise Greta Thunberg : « Celle-là, elle n'est pas très nette, elle me fait un peu peur... Elle est remontée comme une pendule ! ».

Mais aussi Marine Tondelier, la secrétaire nationale d'Europe Écologie Les Verts qui appelle à abolir les milliardaires pour lutter contre les dangers climatiques. « Pourquoi ils polluent plus ? Moi je prends l'avion privé quand je suis en tournée. Des fois c'est très long, je suis obligé de prendre un avion. Mais qu'on soit raisonnables ! » s'offusque Michel Sardou, qui préfère mettre les choses au clair : « Qu'on dise attention aux produits toxiques qu'on met dans l'alimentation ou l'agriculture, qu'on pense à lever le pied sur les gaz de schiste, oui ! Mais là elle ne parle pas d'écologie, elle dit qu'elle veut la peau de Bernard Arnault. Mais elle est c*n ! Bernard Arnault fait travailler des milliers de personnes. Vous savez ce que disent les Chinois ? Si on fait maigrir les gros, les maigres meurent ! ».



"Les féministes m'emm*rdent"


Autre sujet d'actualité, le féminisme que Michel Sardou chantait déjà sur son tube "Être une femme". S'il est solidaire des femmes qui manifestent pour leurs droits et reconnait qu'elles sont de plus en plus présentes en politique, il le clame clairement : « Je ne suis pas féministe non plus, les féministes m'emm*rdent ». Car selon lui, « #MeToo c'est dangereux » : « Dire que les hommes sont tous massacreurs, faut pas charrier ! (...) La brutalité est intolérable, mais il y a tellement de cas, on se dit c'est pas possible qu'il y ait autant d'hommes comme ça. La culpabilité prime, ça me déplaît un peu. Maintenant que les femmes se défendent (...) oui ! ». D'ailleurs, l'artiste l'assure : il n'a « jamais été misogyne ».

Et sur la question de la déconstruction de l'homme, avancée par Sandrine Rousseau, le chanteur s'en prend directement au mari de cette dernière : « Le pauvre, franchement ! Faudrait pas faire une marche pour aider ce pauvre mec ? Faudrait pas organiser un fond de solidarité pour dire "Mon pauvre garçon, sur quoi tu es tombé ?" ». D'ailleurs, la députée vient de lui répondre en brandissant une pancarte « Sardou ta gueule » en pleine manifestation contre la réforme des retraites. Dans le reste de l'interview, Michel Sardou révèle pêle-mêle ne pas aimer notre époque (« La technologie c'est formidable, mais tout le monde est à table avec son téléphone »), les voitures électriques (« Il y aura aussi des avions électriques et on va se casser la gueule ») ou avoir suivi un stage de récupération de points, après avoir été flashé à 166km/h sur l'autoroute au lieu de 130.

Et bien évidemment, le chanteur a son mot à dire sur la classe politique. S'il a « très peur » que la guerre en Ukraine se finisse « très mal », il pointe du doigt Jean-Luc Mélenchon qui « dit des conneries de toute façon ». Et, bien qu'il ait été souvent traité de "chanteur de droite", Michel Sardou n'est pas plus tendre envers Eric Zemmour : « Il m'emm*rde ! C'est trop facile de dire: "Tout va changer s'il n'y a plus d'immigrés". C'est ridicule ! Qu'on fasse peut-être un tri, à la limite... ». Il justifie d'ailleurs ses fréquentations : « Quand vous dites droite, gauche... J'étais très ami avec François Mitterrand, qui m'a fait chevalier de la légion d'honneur ». Des punchlines acides !
Théau BERTHELOT
Toute l'actualité de Michel Sardou sur son site internet officiel et sa page Facebook.
Écoutez et/ou téléchargez la discographie de Michel Sardou.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Michel Sardou - Nous N'aurons Pas D'enfant
Michel Sardou
Clip Michel Sardou - Maudits Français
Michel Sardou
Clip Michel Sardou - Passer L'Amour
Michel Sardou
Clip Michel Sardou - Ma Première Femme Ma Femme
Michel Sardou
Clip Michel Sardou - Loin
Michel Sardou

Charts in France

Copyright © 2002-2023 Webedia - Tous droits réservés