Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Buzz > Actualité de Mélanie Laurent > Mélanie Laurent : son label fait retirer la vidéo buzz qui moque son manque d'humilité
Buzz
mercredi 29 octobre 2014 09:50

Mélanie Laurent : son label fait retirer la vidéo buzz qui moque son manque d'humilité

Depuis quelques jours, une vidéo virale qui compile les déclarations "égocentriques" de Mélanie Laurent fait le tour du web et suscite de vives réactions sur les réseaux sociaux. Le label Atmosphériques de la chanteuse et actrice vient de faire supprimer le montage sur YouTube face au buzz qu'il a provoqué sur la toile.
Crédits photo : ABACA
Mise à jour : Le label Atmosphériques a contacté Pure Charts et dément toute demande de suppression auprès de YouTube.


Coup dur... Mélanie Laurent n'a dû rester insensible devant le montage posté sur YouTube ce dimanche 26 octobre. Baptisée "Mélanie Laurent is c...", la vidéo de deux minutes réalisée par des anonymes compile les déclarations les plus arrogantes de l'actrice depuis que sa carrière a décollé en 2006 avec le film "Je vais bien, ne t'en fais pas" (Philippe Lioret). Multi-récompensée, sollicitée par Quentin Tarantino et même Dior, Mélanie Laurent se dit surtout « curieuse de tout ». C'est avec ces mots que débute la vidéo buzz, qui affichait près de 400.000 vues au compteur en seulement 24 heures, bien aidée par le relais d'importants médias tels que RTL ou Le Parisien.

"Moi j'ai été adorée, même presque trop"


Parmi les déclarations les plus marquantes de la Parisienne : « Je passe ma vie à inventer », « Tout est facile », « Tout est luxe » ou encore « Moi j'ai été adorée, même presque trop ». On entend aussi Mélanie Laurent évoquer les « trois scénarios » et les chansons qu'elle avaient déjà écrits à 18 ans. Témoignage d'un narcissisme exacerbé ou simples maladresses compilées dans un montage malveillant, les déclarations de l'actrice font quoi qu'il en soit rire la sphère Internet.

Mais c'était sans compter sur l'intervention de son label Atmosphériques (Louis Chedid, Charlie Winston), chez qui Mélanie Laurent a publié son premier album "En t'attendant" en 2011. « Cette vidéo n'est plus disponible suite à une réclamation pour atteinte aux droits d'auteur soumise par Atmosphériques » peut-on lire en lieu et place de la vidéo depuis hier soir. Le label a effectivement pu obtenir la suppression dudit montage puisqu'il contient des images de studio, d'autres tournées chez Europe 1 ou captées durant la prestation de Mélanie Laurent sur la scène du Printemps de Bourges, en 2011. Une représentation qui avait d'ailleurs fait grand bruit, après laquelle la chanteuse s'était attirée les foudres de la critique à l'époque.

"J'en ai souffert mais je l'avais cherché..."


Trop tard ? Le mal est fait... Les images se répandent comme une traînée de poudre sur Internet par le biais d'autres comptes YouTube. Est-ce le revers de la médaille ? L'artiste en a conscience et s'est déjà exprimée à plusieurs reprises au sujet des critiques qu'elle peut lire ou entendre depuis que sa notoriété s'est accrue. « On est jugé de tout. Je trouve que c'est une ouverture sur la haine. La moindre erreur est devenue inhumaine. Même dans un café, avec un pote, on n'ose plus rien dire. Car tout peut-être interprété » avait-elle déclaré lors d'une conférence de presse en 2011. En mai dernier, au Festival de Cannes, l'actrice et chanteuse était revenue sur les controverses dont elle fait l'objet. « J'ai souffert de la critique, mais je l'avais cherché » avait-elle regretté dans les colonnes de Télérama.
Jonathan HAMARD
Plus d'infos sur Mélanie Laurent sur page Facebook officielle ou son site internet.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ils se sont payés le luxe de refuser un tube ! Ils se sont payés le luxe de refuser un tube !
  • Que devient... Ophélie Winter ? Que devient... Ophélie Winter ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP