Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Lou Doillon > Lou Doillon s'explique après ses propos sur le féminisme : "Ça m'a détruite"
C'est dit !
mercredi 30 septembre 2015 11:30

Lou Doillon s'explique après ses propos sur le féminisme : "Ça m'a détruite"

Qualifiée d'anti-féministe après ses propos cash sur Beyoncé ou Nicki Minaj, Lou Doillon a été attaquée de toutes parts. La chanteuse revient sur cette polémique qui l'a beaucoup affectée : "C'était une volonté de nuire, tout simplement".
Crédits photo : Abaca
En acceptant de défendre ses valeurs du féminisme dans une interview pour El Pais, Lou Doillon ne se doutait pas de l'écho retentissant qu'elles susciteraient en France. « Quand je vois Nicki Minaj et Kim Kardashian, je suis scandalisée. Je me dis que ma grand-mère a lutté pour autre chose que le droit de craner en string » a-t-elle lâché, estimant que sa génération « est la première a être vraiment libre ». Des verbatims remarqués et traduits par Pure Charts, qui n'ont pas manqué d'interpeller les internautes, qualifiant ses propos d'anti-féministes.

D'autant que la chanteuse de "I.C.U" ne s'est pas arrêtée là : « Quand je vois Beyoncé chanter nue sous la douche, suppliant son mari, ivre, de la tirer, je me dis : "On assiste à une catastrophe". Et par dessus tout, on me dit que je n'ai rien compris, que c'est une vraie féministe parce que dans ses concerts il y a un énorme écran qui le dit. C'est dangereux de croire que c'est cool ».

"Une volonté de nuire, un acharnement"


Une polémique s'est alors déclenchée, et Lou Doillon a également été attaquée par la presse française. « La violence, c'est toujours flippant, surtout quand tu passes beaucoup de temps à travailler sur la douceur » a-t-elle confié aux Inrocks, dans une interview fleuve publiée aujourd'hui. « J'ai été blessée de voir que des gens pouvaient écrire tout et n'importe quoi sans prendre le temps de vérifier leurs sources, de t'appeler, d'essayer de savoir, de relire tes interviews pour comprendre ce que tu as dit » a dénoncé Lou Doillon, encore touchée par cette vague de critiques. Pour elle, c'était « une volonté de nuire » voire même « un acharnement ». Regrettant que « le scandale (soit) une économie, une façon de vendre », la chanteuse a assuré avoir été très perturbée par cette affaire : « J'en ai pas dormi. Ca m'a détruite ».

"Je ne voulais plus sortir l'album"


Face à ce déferlement, Lou Doillon a envisagé de répondre, avant de se raviser. « Pendant deux mois, je ne voulais plus sortir l'album, je ne voulais plus croiser qui ce que soit. J'avais peur de porter des espadrilles et qu'on me reproche d'être anti-tongs » a déclaré celle qui publiera son deuxième disque "Lay Low" le 9 octobre. « Si j'avais envie de lancer des polémiques, ça se saurait depuis longtemps. La semaine qui a suivi, j'ai ressenti ce que j'avais vécu au moment de la mort de Serge (Gainsbourg), quand toute l'école disait des conneries. "Ton père il est mort, mais c'était pas ton père, et puis de toutes façons, ta mère c'est une pute" » a révélé Lou Doillon, qui assume accepter les critiques sur sa musique mais pas sur le reste. Le message est passé.
Julien GONCALVES
Plus d'infos sur son site officiel ou sur sa page Facebook officielle.
Ecoutez et/ou téléchargez l'album "Places" de Lou Doillon sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Lou Doillon - Questions And Answers
Lou Doillon
Clip Lou Doillon - Defiant
Lou Doillon
Clip Lou Doillon - Devil Or Angel
Lou Doillon

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ? Pseudonymes : de GaGa à Maé, quels sont leurs vrais noms ?
  • Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ? Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP