Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Actualité de Les Enfoirés > Les Enfoirés gagnent leur procès contre le marché noir des billets de concerts
News musique
mardi 26 juin 2012 16:17

Les Enfoirés gagnent leur procès contre le marché noir des billets de concerts

Les Enfoirés ont finalement eu gain de cause. Leur action en justice visant à poursuivre plusieurs sites internet n'ayant pas empêché la revente des places de concerts à des prix exorbitants a été entendue. Plusieurs sites ont été condamnés.
Crédits photo : ABACA
Chaque année, c'est la même chose, mais peut-être plus pour longtemps. En effet, la course aux places pour les concerts évènements qui se tiennent chaque année au profit des Restos du Cœur est l'occasion pour beaucoup de revendeurs de faire d'importantes marges au vu de la demande, toujours très forte, et du nombre de places relativement limité tant on sait que le spectacle est assurément un succès en billetterie à chaque édition. Pour le show qui se tenait cette année à La Halle Tony Garnier de Lyon du 1er au 6 février, le collectif des Enfoirés a pu constater d'innombrables cas de reventes de places de concerts sur des sites autorisés tels que Viagogo.fr, Starlight-Europe.com et Seatwave.com. On s'en souvient, la polémique avait fait grand bruit et des journaux comme Le Progrès avaient relevé les infractions. Alors que les tarifs initiaux varient généralement de 43 à 65 euros la place de concert, des internautes malveillants proposaient leurs tickets pour la somme exorbitante de 1.490 euros. C'est ce qui avait été repéré sur le site Viagogo.fr. A cette somme déjà conséquente, il fallait ajouter les frais de réservation, la livraison et la TVA, ce qui revenait à payer sa place à hauteur de 1.800 euros, soit plus de vingt fois son prix d'origine, selon un calcul de l'AFP.

En février 2011, la loi Loppsi 2 statuait sur la revente des places de concert sur Internet pour clore un débat qui avait duré un peu plus d'un mois au Sénat. Cette loi prévoit précisément qu'« il est interdit [...] de revendre des billets de concert au-delà de leur valeur nominale. ».

Les Enfoirés avaient dans la foulée décidé de mener une action en justice contre plusieurs sites internet n'ayant pas effectué de contrôle suffisamment stricts pour éviter ce type de marché noir. Six mois après avoir entamé ces poursuites, Les Enfoirés annoncent avoir gagné les différents procès les opposant à ces sites. Viagogo.fr et Starlight-Europe.com ont été condamnés à verser des dommages et intérêts, peut-on ainsi lire sur le site officiel des Enfoirés. La plainte contre Seatwave.com a été retirée. Une victoire pour le collectif qui peut d'ores et déjà penser à son prochain spectacle qui se déroulera cette fois-ci au Palais Omnisports de Paris-Bercy entre le mercredi 23 et le lundi 28 janvier 2013. Une salle qui représente plusieurs avantages pour Les Enfoirés dont le fait que Paris-Bercy soit la plus grande salle indoor pour les concerts. Une manière d’accueillir toujours plus de spectateurs.

Rappelons enfin que, durant l'hiver 2010/2011, ce sont 109 millions de repas qui ont été distribués par Les Restos du Cœur. Près de 10 millions d'entre eux ont été financés par les ventes des différents supports CD et DVD du spectacle annuel des Enfoirés.
Jonathan HAMARD
Pour en savoir plus, visitez enfoires.com.
Ecoutez et/ou téléchargez l'album "Le bal des Enfoirés" sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Quels sont les pires titres français des 80's ? Quels sont les pires titres français des 80's ?
  • Elles ont chanté Serge Gainsbourg Elles ont chanté Serge Gainsbourg

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP