Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Actualité de Led Zeppelin > Led Zeppelin : "Stairway To Heaven" n'est pas un plagiat, la justice a tranché
News musique
mercredi 07 octobre 2020 14:00

Led Zeppelin : "Stairway To Heaven" n'est pas un plagiat, la justice a tranché

"Stairway To Heaven", le chef d'oeuvre de Led Zeppelin, n'est pas un plagiat. Après six ans de procès, la justice américaine a définitivement donné raison à la formation britannique face au groupe Spirit, qui l'accusait d'avoir copié son titre "Taurus".
Crédits photo : Bestimage
C'est le dénouement d'un feuilleton judiciaire qui aura duré six ans. En 2014, le groupe de rock américain Spirit, rendu célèbre à la fin des années 60 aux États-Unis et qui avait collaboré avec Jacques Demy sur le film "Model Shop", accusait Led Zeppelin d'avoir plagié le titre instrumental "Taurus" pour composer l'introduction mythique du tube "Stairway To Heaven", vendu à des millions d'exemplaires et considéré comme l'une des meilleurs chansons rock de tous les temps. Spirit avait plusieurs arguments en sa faveur, à commencer par la date de création des deux morceaux : "Taurus", composé par Randy California, est extrait de l'album éponyme "Spirit" sorti en 1968, soit trois ans avant "Stairway To Heaven". Est-il possible que Jimmy Page, le leader de Led Zeppelin, ait pu entendre un jour le titre ? La réponse est oui : l'album avait à l'époque passé plus de six mois dans le classement Billboard. De plus, Spirit avait en décembre 1968 invité Led Zeppelin a assuré la première partie de son concert au Denver Auditorium. L'été suivant, les deux groupes avaient même participé à deux festivals de musique ensemble. Pour les membres de Spirit, il ne fait aucun doute que le guitariste anglais s'est inspiré de leur travail pour donner naissance à ce chef d'oeuvre mythique.

La fin d'une bataille judiciaire de six ans


40 ans après les faits, les ayant-droits de Spirit avaient donc entamé une procédure judiciaire pour revendiquer les droits de paternité sur l'introduction de "Stairway To Heaven". Le groupe réclamait à ce titre entre 3 et 13 millions de dollars de droits d'auteur. Lors de son audition, Jimmy Page avait assuré que la suite d'accords au coeur de la discorde « circulait depuis toujours ». Plusieurs procès se sont ainsi déroulés sur les dernières années : d'abord en 2016, où le tribunal de San Francisco avait tranché en faveur de Led Zeppelin. Puis, à la suite de l'annulation du verdict en 2018 pour un vice de procédure, une autre audience avait eu lieu en mars dernier. Là encore, la justice avait estimé que "Stairway To Heaven" n'était pas un plagiat, arguant que Spirit n'avait pas réussi à prouver que les éléments de "Taurus" étaient « intrinsèquement similaires » à l'introduction du tube, décrite comme « une succession d'accords en arpèges longue de plus de deux minutes ». En dernier recours, le groupe Spirit s'était alors tourné vers la Cour suprême des Etats-Unis... qui a refusé, ce lundi 5 octobre, de se saisir du cas. L'affaire est donc définitivement close : "Stairway To Heaven" restera la propriété exclusive de Led Zeppelin et des seules personnes impliquées dans sa création.

Souvenez-vous de "Stairway To Heaven" :


Ecoutez "Taurus" de Spirit :
Yohann RUELLE

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... David Charvet ? Que devient... David Charvet ?
  • Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV Ces artistes qui ont déjà tourné dans une pub TV

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés