Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Actualité de Kesha > Kesha condamnée pour diffamation dans son procès contre Dr. Luke
News musique
vendredi 07 février 2020 12:30

Kesha condamnée pour diffamation dans son procès contre Dr. Luke

Nouveau coup dur dans le bras de fer judiciaire qui oppose Kesha à Dr. Luke. La chanteuse vient d'être condamnée pour diffamation envers son ancien producteur par un tribunal de New York. Elle doit lui payer 373.000 dollars en intérêts.
Crédits photo : Montage Pure Charts / Abaca
Mauvaise nouvelle pour Kesha. La chanteuse, qui est revenue la semaine dernière avec l'album "High Road", est également au coeur de l'actualité judiciaire en raison de son affaire qui l'oppose à son ancien producteur Dr. Luke, qu'elle accuse de viol depuis 2014. Comme l'indique Page Six, Jennifer Schecter, la juge de la Cour suprême de justice de Manhattan, a condamné Kesha pour diffamation envers le producteur pour des SMS envoyés à Lady Gaga en février 2016, dans lesquels elle affirmait que Dr. Luke avait agressé sexuellement Katy Perry. D'après les avocats de Dr. Luke, de son vrai nom Lukasz Gottwald, la popstar aurait envoyé ce message à Lady Gaga afin d'apporter encore plus de crédibilité à son propre cas. En 2017, Katy Perry avait démenti avoir été agressée sexuellement par Dr. Luke.

"Il n'y a aucune preuve que Gottwald a violé Katy Perry"


D'après le verdict rendu par la juge Jennifer Schecter, « Kesha a fait un fausse déclaration à Lady Gaga à propos de Gottwald [Dr. Luke, ndlr] qui était diffamatoire » : « Il n'y a aucune preuve selon laquelle Gottwald a violé Katy Perry. De plus, la publication de fausses déclarations à une personne, ici Lady Gaga, est suffisante pour imposer une responsabilité ». De ce fait, Kesha est sommée de payer 373.000 dollars supplémentaires d'intérêts à Dr. Luke, en raison du retard de paiement des 1,3 million de dollars en royalties qu'elle lui doit déjà. De plus, la juge a rejeté la contre-plainte de l'interprète de "Raising Hell", qui demandait à être libérée de son contrat qui la lie à KMI, la société du producteur, et son label Kemosabe.

La saga judiciaire est loin d'être terminée pour autant. Après cette victoire, l'avocate de Dr. Luke, Christine Lepara, a fait part des intentions du producteur de « poursuivre cette action en justice afin de demander réparation pour le grave préjudice que les accusations de viol sérieuses et blessantes de Kesha ont causé à Dr. Luke, à sa famille et à son entreprise ». L'avocate rajoute que le cador de l'industrie est « impatient de débuter le procès [en diffamation, ndlr] de son cas où il prouvera que toutes les autres fausses déclarations de Kesha à son égard étaient également fausses et diffamatoires ». Les représentants légaux de Kesha indiquent « désapprouver la décision de justice » et ont annoncé leur intention de faire appel de la décision. Pour rappel, après une large campagne de soutien mais des faits difficiles à prouver, l'artiste américaine avait finalement abandonné son procès contre Dr. Luke, qu'elle accuse de l'avoir droguée et violée, en août 2016.
Théau BERTHELOT
Pour en savoir plus, visitez keshasparty.com, ou son Facebook officiel.
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie de Ke$ha sur Pure Charts !

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Sexe, religion... Madonna en 10 provocations Sexe, religion... Madonna en 10 provocations
  • Que devient... David Charvet ? Que devient... David Charvet ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés