Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Kelis > "Renaissance" : Kelis, en colère contre Beyoncé, règle ses comptes sur Instagram
C'est dit !
vendredi 29 juillet 2022 14:04

"Renaissance" : Kelis, en colère contre Beyoncé, règle ses comptes sur Instagram

Si les fans de Beyoncé sont ravis de pouvoir écouter enfin les chansons de son nouvel album "Renaissance", la chanteuse Kelis est en colère et règle ses comptes avec Beyoncé et Pharrell Williams dans des vidéos sur Instagram. "Je viens récupérer ce qui est à moi et exige des réparations" clame celle dont le tube "Milkshake" est samplé sur le disque, sans en avoir été avertie.
Crédits photo : Montage Pure Charts Bestimage
C'est l'événement de la semaine et de l'été ! Beyoncé vient de sortir son nouvel album "Renaissance", et le cocktail est réuni pour s'assurer un succès. Pourtant, le disque a fuité sur Internet, à cause de la mise en avant du disque 48 heures avant sa sortie dans des magasins en France ou aux Pays-Bas, ce qui a poussé la chanteuse à sortir du silence afin de remercier ses fans qui ont attendu l'heure officielle pour écouter ses 16 nouvelles chansons dont le single "Break My Soul". Malgré tout, les auditeurs sont aux anges de retrouver la voix de Beyoncé sur des sonorités house, scandant des paroles féroces, tout en samplant des titres cultes de Robin S., Donna Summer ou James Brown. Sauf que la chanteuse Kelis est en colère et n'hésite pas à dénoncer haut et fort les pratiques de Beyoncé et ses équipes.

Le player Dailymotion est en train de se charger...


"Il y a beaucoup d’hypocrisie et d'absurdités"


En effet, l'artiste américaine accuse Beyoncé d'avoir samplé son tube "Milkshake", sorti en 2003, pour créer la mélodie de son titre "Energy", où l'on retrouve d'ailleurs Pharrell Williams et Chad Hugo aux crédits. Ils se cachent également derrière son hit ! « Mon esprit est également époustouflé parce que le niveau d'irrespect et d'ignorance totale des 3 parties impliquées est stupéfiant. J'en ai entendu parler de la même manière que tout le monde. Rien n'est jamais ce qu'il paraît, certaines personnes dans ce métier n'ont ni âme ni intégrité et ils ont dupé tout le monde » écrivait récemment Kelis sur Instagram, dénonçant ensuite dans des vidéos ne pas avoir été contactée par quelqu'un de l'entourage de Beyoncé, ou par la chanteuse elle-même pour l'avertir. « Elle m'a déjà copié dans le passé, comme tant d'autres artistes, ce n'est pas grave, je m'en fiche. Mais on se connaît, on s'est déjà rencontrées, on a des amis en commun. (...) C'est juste de la décence. (...) Je n'aurais jamais fait ça à un autre artiste » dénonce Kelis, déçue que cela vienne d'une femme noire de l'industrie, assurant avoir « le droit d'être frustrée » face à cette situation : « Personne n'a eu la décence et l'humanité de m'appeler. (...) Je sais que cela a été fait intentionnellement, c'est pour cette raison que je suis énervée ».



Blâmant Beyoncé de prôner la sororité et l'empouvoirement dans ses chansons mais de ne pas s'appliquer ces valeurs, Kelis, assurant ne pas être « jalouse », a eu besoin de sortir du silence afin de dénoncer au grand jour les méthodes de Pharrell Williams, qu'elle qualifie de « petit » et de « gangster de l'industrie ». Pourquoi ? Car elle n'aurait pas été créditée à l'époque sur "Milkshake" et tant d'autres titres, malgré son implication certaine sur ses propres chansons. « Il est crédité en auteur sur mes disques, tous mes singles bizarrement, et il n'a jamais écrit une chanson et des paroles un jour de sa vie » clame l'artiste, en colère et bien décidée à ne pas se laisser faire : « Je viens récupérer ce qui est à moi et exige des réparations. Il y a beaucoup d’hypocrisie et d'absurdités, et quelqu'un doit en parler. (...) Cela arrive à plein d'artistes et ça doit changer ». Ni Beyoncé ni Pharrell Williams n'ont commenté ses déclarations à l'heure actuelle.
Julien GONCALVES

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés