Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Kanye West > Kanye West en Sunday Service à Paris : déprogrammée, l'artiste Phia Ménard s'insurge
C'est dit !
lundi 02 mars 2020 15:15

Kanye West en Sunday Service à Paris : déprogrammée, l'artiste Phia Ménard s'insurge

Phia Ménard pousse un coup de gueule contre les Bouffes du Nord. L'artiste transgenre assure que le théâtre parisien a déprogrammé son spectacle "de façon unilatérale" pour laisser place au Sunday Service très commenté de Kanye West, ce dimanche à Paris.
Crédits photo : Montage Pure Charts / Bestimage / Abaca
C'était l'événement dominical à ne rater sous aucun prétexte. Dimanche matin, Kanye West a investi le théâtre des Bouffes du Nord à Paris pour un "Sunday Service". Une messe musicale exceptionnelle, la première en dehors des Etats-Unis, à laquelle ont pu assister 350 invités triés sur le volet, pour la plupart venus pour la Fashion Week, comme Kim Kardashian, l'humoriste Fary, l'artiste JR ou Olivier Rousteing, le directeur artistique de la maison Balmain. Mais pour pouvoir assurer ce "Sunday Service", le rappeur américain, qui a récemment publié l'album "Jesus Is Born", a provoqué l'annulation d'une performance prévue le même jour dans le théâtre parisien.

Une déprogrammation de "façon unilatérale"


C'est ce qu'assure l'artiste transgenre Phia Ménard, dont le spectacle "Maison Mère", prévu au Théâtre des Bouffes du Nord ce dimanche, a été annulé au dernier moment. Sur Facebook, la performeuse, jongleuse et metteuse en scène s'en prend directement à Kanye West : « Voilà cher.e.s, spectatrices et spectateurs, la vérité de la déprogrammation par la direction des Bouffes du Nord de la représentation de Maison Mère de notre compagnie de ce dimanche 1 mars 2020. Notre pièce déprogrammée sous 24h de façon unilatérale vous a été présentée sous l'argument fallacieux de "problèmes techniques" ». L'artiste dénonce un « fake pour masquer la privatisation de ce théâtre privé au profit d'une messe religieuse et du fric du chanteur pro-Trump Kanye West » et pointe du doigt la salle de spectacle qui a médiatisé la venue du rappeur : « Il me semble que lorsque l'on rompt un contrat de façon unilatérale et que l'on ment aux spectateurs délibérément, on n'en fait pas publicité où alors c'est que l'on affiche son mépris. A voir que cette même direction est capable de se faire mousser en affichant via les réseaux sociaux, ce qu'ils considèrent comme un événement (privé et religieux) comme une gloire est un mépris pour nous, artistes et vous spectateurs et spectatrices ».

"Je refuse le déni et le mépris"


Pour Phia Ménard, cette déprogrammation de dernière minute au profit de Kanye West est autant une trahison pour l'artiste que pour les spectateurs. « Quid du préjudice commis auprès des spectateurs et spectatrices dépossédés de la vérité. Quid des compagnies professionnel.les qui pourront voir leurs contrats être déchirés, leurs spectacles annulés du jour au lendemain pour faire de l'argent (...) Je suis artiste, une femme trans, directrice de compagnie, je refuse le déni et le mépris pour notre équipe qui a travaillé durement pour faire exister cette tragédie de carton » écrit-elle avant de conclure sa lettre ouverte en citant la tribune de Virginie Despentes publiée ce week-end dans Libération en réaction au César reçu par Roman Polanski : « Désormais on se lève et on se barre ».

Théau BERTHELOT
Pour en savoir plus, visitez le site internet de Kanye West et sa page Facebook.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Kanye West :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Elles ont chanté Serge Gainsbourg Elles ont chanté Serge Gainsbourg
  • Les papys du rap font de la résistance ! Les papys du rap font de la résistance !

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés