Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Johnny Hallyday > Johnny Hallyday : "Si je n'étais pas chanteur, j'irais combattre Daech"
C'est dit !
lundi 23 novembre 2015 11:04

Johnny Hallyday : "Si je n'étais pas chanteur, j'irais combattre Daech"

Johnny Hallyday semble en phase avec la politique de combat menée par le président de la République, suite aux attentats du vendredi 13 novembre qui ont fait une centaine de morts. S'il n'était pas chanteur, il irait se battre a-t-il déclaré.
Crédits photo : DR.
Retour tonitruant pour Johnny Hallyday. Le rockeur est numéro un des ventes avec son nouvel album "De l'amour", qu'il défend actuellement sur scène. La tournée "Rester vivant", qui met aussi en lumière son précédent disque (2014), fera escale dans la capitale cette semaine après s'être arrêtée dans plusieurs grandes villes comme Strasbourg. Contrairement a beaucoup d'artistes, dont Soprano et Cœur De Pirate, le chanteur n'a annulé aucun concert après les attentats de Paris du 13 novembre. Dimanche 15, dans l'Est, il a d'ailleurs demandé au public d'observer une minute de silence en hommage aux victimes.

Dans un entretien accordé au Parisien, Johnny explique ses motivations. « Je me suis posé la question. Doit-on annuler, par respect pour les gens qui ont été tués ? Comme Laurent Gerra et d'autres, on a pris la décision de jouer quand même pour montrer à tous qu'on ne les craint pas. Ils ne nous empêcheront pas de vivre » a-t-il suggéré, évoquant entre les lignes les terroristes qui ont fait 130 morts et blessé plus de 300 personnes.

"Les attentats m'ont rendu malade"


Johnny est particulièrement fier de voir les spectateurs braver leurs craintes en venant assister à ses shows chaque soir depuis la tragédie. « Je sens pendant les shows que les gens ont besoin de se retrouver, de partager. Il y a une chaleur particulière. La chanson "De l'amour" tombe bien. Les gens ont plus que jamais besoin d'amour » a-t-il renchéri, citant le premier extrait de son cinquantième opus sorti le... 13 novembre. Et s'il se montre fort, Johnny Hallyday n'est pas non plus totalement serein. Lors d'un concert samedi soir à Bruxelles, il a dû sortir de scène avant le final. Le show a effectivement été écourté à cause d'un sérieux coup de mou. « J'ai eu une chute de tension... Le contrecoup de ce qui s'est passé le jour des attaques. Les attentats m'ont rendu malade. J'ai appris les événements en sortant de scène. J'ai ressenti un malaise. Le lendemain, j'ai commencé à ne pas être bien » a-t-il souligné, sans s'appesantir davantage sur son état de santé.

L'artiste a conclu cette entrevue en expliquant que le malheur des gens le touchent énormément, adressant par ailleurs un message patriotique aux Français. « Si je n'étais pas chanteur, je prendrais une arme et j'irais les combattre. Ce qu'ils ont fait, c'est ignoble, ignoble... Comment peut-on tuer comme cela des innocents ? C'est incompréhensible. Ce sont des fous » a-t-il dit.
Jonathan HAMARD
Pour en savoir plus, visitez johnnyhallyday.com ou sa page Facebook officielle.
Écoutez et/ou téléchargez l'album "De l'amour" de Johnny Hallyday.
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Johnny Hallyday - Un Tableau De Hopper
Johnny Hallyday
Clip Johnny Hallyday - 20 Ans
Johnny Hallyday
Clip Johnny Hallyday - Guitar Hero
Johnny Hallyday
Clip Johnny Hallyday - Not Get Out (Knocked Out)
Johnny Hallyday
Clip Johnny Hallyday - Tu parles trop
Johnny Hallyday

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... le "bébé" de Nirvana ? Que devient... le "bébé" de Nirvana ?
  • Les pires playbacks diffusés en TV (vidéos) Les pires playbacks diffusés en TV (vidéos)

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Tokio Hotel

    Tokio Hotel

    Assiste à la pré-écoute de l'album !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP