Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Que devient... ? > Actualité de Jean-Jacques Goldman > Que devient... Jean-Jacques Goldman ?
Que devient... ?
mardi 05 juin 2012 16:28
114

Que devient... Jean-Jacques Goldman ?

Malgré une absence médiatique qui dure et qui alimente les plus folles rumeurs, Jean-Jacques Goldman reste aujourd'hui l'un des chanteurs de variété les plus populaires en France. L'an dernier, dix ans après son dernier opus studio "Chansons pour les pieds", l'interprète avouait ne pas avoir de projet d'enregistrement en vue. Il l'a confirmé tout récemment dans des lettres adressées personnellement à ses fans.
Jean-Jacques Goldman dans l'émission "Autour de Georges Brassens", en octobre 2001. Crédits photo : ABACA.

Quand la musique était bonne


Si Jean-Jacques fait ses premières armes au sein des Red Mountain Gospellers, un groupe paroissial de musique, en 1969, il fonde son premier groupe - The Phalansters - au début des années 70. Pourtant, rien ne le prédestinait à faire carrière en tant que chanteur. Après son bac, il intègre une école de commerce, l’Edhec, à Lille. En 1975, il remplace le chanteur d'une autre formation, les Taï Phong. Un an plus tard, Goldman sort un premier 45 tours en solo. Il inclut les titres "C’est pas grave papa" et "Tu m'as dit". « Il rêvait de faire des chansons pour les autres, mais personne ne voulait les chanter alors il s’y est mis », expliquait Serge Humeau, directeur du Hall de la chanson, dans un entretien à l’AFP.

En 1981, c'est l'heure de gloire pour Jean-Jacques Goldman. Il sort un premier disque en solo dont est extrait le tube "Il suffira d'un signe". L'artiste, alors âgé de 30 ans, poursuit sur sa lancée avec deux autres albums que tout fan se doit aujourd'hui de posséder. Un premier devait originellement s'appeler "Minoritaire", mais il sortira finalement dans les bacs sans nom. Dans la tracklist, "Quand la musique est bonne", "Au bout de mes rêves" et "Comme toi" vont booster les ventes. Goldman sort un troisième opus studio en 1984. Cette fois-ci, le nom demeurera "Positif". Il comprend le tube "Envole-moi".

Visionnez le clip "Il suffira d'un signe" de Jean-Jacques Goldman :



En 1985, Jean-Jacques Goldman chante "Je te donne", un tube absolu qui reste huit semaines au sommet du Top 50. Il figure sur le quatrième opus studio du chanteur, "Non homologué". Deux ans plus tard, "Entre gris clair et gris foncé" lève le voile sur deux nouveaux titres incontournables, "Elle a fait un bébé toute seule" et "Là-bas" (en duo avec Sirima). Le disque est certifié de diamant avec plus d'un million d'unités vendues.

Le chanteur décide alors de faire une grande parenthèse dans sa carrière solo, au début des années 90. Une parenthèse de dix ans. Goldman s'associe à la choriste américaine Carole Fredericks et à l'artiste franco-gallois Michael Jones pour fonder un trio. Ils enregistrent notamment "A nos actes manqués", un hit repris l'année dernière par M. Pokora. En 1997 et 2001, Jean-Jacques Goldman revient à son parcours solo et produit deux nouvelles galettes, "En passant" et "Chansons pour les pieds". "Tournent les violons" passe en boucle sur les ondes radios. Il est extrait du septième et dernier opus du chanteur.

Regardez le clip de "Tournent les violons" de Jean-Jacques Goldman :



C'est avec Céline Dion que Goldman a été le plus prolifique jusqu'à maintenant. Il a écrit pas moins de vingt neuf chansons pour la Québecoise. Outre Johnny et Patrick Fiori, il compose également pour Patricia Kaas, Florent Pagny, Marc Lavoine ou encore Garou. Engagé, l'auteur d'"Envole-moi" agit chaque année en faveur des "Restos du cœur".


Une carrière aujourd'hui entre parenthèses


Aujourd'hui, Jean-Jacques Goldman s'est retiré de la scène médiatique. Agé de 60 ans, on ne le voit que très rarement : l'auteur-compositeur-interprète donne de la voix chaque années aux Enfoirés, signe quelques titres sur des albums (en 2010 sur les albums "L'Instinct masculin" de Patrick Fiori, "Le même soleil" de Grégoire, et "V.O/ V.S" de Calogero), et fait de rares apparitions lors de concerts. En août dernier, l'interprète de "Il suffira d'un signe" (1982) démentait toute participation au nouvel opus de Johnny Hallyday, lui qui avait pourtant écrit et réalisé l'album "Gang" (1986) de l'idole des jeunes. L'an dernier, Goldman s'adressait aux journalistes du quotidien gratuit "20 Minutes" pour certifier qu'il n'avait aucun album en préparation, ni aucune tournée de prévue : « Je peux vous assurer que je ne sortirai rien dans les prochaines années, je n'ai aucun projet à ce jour ».

Des propos confirmés dans des courriers de réponse qu'il adresse aux fans. Car le public de Jean-Jacques Goldman est toujours très actif, notamment sur Internet grâce à des forums ou des pages Facebook. Le 24 mars dernier, il répondait à l'un d'entre eux : « Je n'ai rien décidé parce que je sais que la vie est étrange. Aurais-je pu imaginer il y a 20 ans que la musique s'éloignerait ainsi de ma vie alors qu'elle en était une partie si importante ? Je sais que je ne fais rien actuellement (sur le plan personnel). [...] Donc rien n'arrivera dans les années prochaines, ni chansons ni scène. Et si l'envie revenait d'ici 4, 5 ans, il faudrait du temps, et j'aurai presque 70 ans... Voilà la réalité. Aurai-je envie de repartir ? Cela me semble très improbable ». Dans une autre lettre, même son de cloche : « C'est compliqué pour moi de faire des chansons, il me faut du temps, et ne penser qu'à ça. Sinon rien ne vient. Et après 30 ans d’obsession, je n'ai plus ni le temps, ni la tête à ça ». Des mots on ne peut plus clairs qui ne laissent présager aucun nouvel album pour Jean-Jacques Goldman dans les prochaines années. Loin de la frénésie parisienne, c'est à Marseille que le chanteur coule des jours paisibles, aux côtés de sa femme Nathalie et de leurs trois filles.

Ecoutez le titre de Jean-Jacques Goldman, "Quand la musique est bonne" :
Jean-Baptiste PIETRA
Retrouvez l'actualité de Jean-Jacques Goldman sur le site internet jjgoldman.net, et sa page Facebook officielle.
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie de Jean-Jacques Goldman sur Pure Charts.
Ajoutez un commentaire
Invité
le 05/06/2012, 16:32
Citer
Invité
le 05/06/2012, 16:33
Citer
Commentaire supprimé par l'équipe de modération de Pure Charts.
Invité
le 05/06/2012, 16:47
Citer
J'aimais ses mélodies mais les textes étaient souvent mal écrits d'après moi. En tout cas il fut de loin le chanteur français à avoir eu le plus de succès pendant 15 ans. Bravo à lui.
Invité
le 05/06/2012, 16:48
Citer
Chanteur de variétés ? JJG est un musicien, il n'a rien d'un chanteur de variétés. Interprète ? Un interprète ne compose pas ses propres chansons que je sache. Faites attention aux termes que vous utilisez CIF, ils trahissent votre inculture.

En tout cas respect à ce grand monsieur dont les compositions ont bercé mon adolescence, j'admire sa retenue et son intelligence.
Invité
le 05/06/2012, 16:48
Citer
il est temment riche surtout avec l'album de celine dion plus grosse vente dun album français dans le monde qui lui rapporte chaque année un maax
Invité
le 05/06/2012, 16:54
Citer
petite rectification. Il n' a pas signé de "titre" sur l'album de Grégoire mais juste interprété "La Promesse" en duo avec ce dernier. Chanson écrite et composée par Grégoire...
Invité
le 05/06/2012, 17:04
Citer
il n'en demeure pas moins un artiste avec un talent énorme! mais sa lucidité me plait, je le vois mal continuer sur une scène sa musique et faire pathos comme johnny , pour ma part je respecte trop la musique pour l'entendre massacrée par des papys qui seraient bien mieux à la maison et JJG a au moins la décense de ne pas s'afficher, il lui reste les restos pour s'exprimer et ça me semble suffisant!
Invité
le 05/06/2012, 17:06
Citer
c'est un avis perso mais ses compositions n'avaient rien de transcendantes et d'innovantes. Il a fait des chnsons de variét' sympa et populaires mais si on le compare à des musiciens comme Bashung, Chichin, Voulzy, Higelin, Chamfort, Daho c'est pas jojo sans le comparer biensûr à Gainsbourg ! et niveau texte cela n'a jamais été épatant mm sur "comme toi" qui raconte une histoire bouleversante, le texte est trés simple, banale; sans recherche stylistique, là souchon était plus innovant ! mais respect d'avoir permis à la chanson française d'avoir ta,nt de hits et de s'exporter mm si ce fit avec la Dion !
Invité
le 05/06/2012, 18:02
Citer
il nous manqent grave
Invité
le 05/06/2012, 18:10
Citer
merde fait chier !!!! il manque !
Invité
le 05/06/2012, 18:38
Citer
JJG a su toucher beaucoup de gens en écrivant des textes d'apprence très simples mais si justes (bien sûr, on peut toujours dire que tout n'est pas d'égale qualité). Point n'est besoin de faire compliquer pour être digne d'intérêt!
Moi du JJG, j'en redemande.
Will
le 05/06/2012, 18:48
Citer
Un grand Monsieur qui me manque beaucoup. Maintenant, à 65ans, il a choisi de profiter de sa famille , çà me semble bien normal. D'autres partent avant même d'en profiter (retraite), je lui souhaite donc d'en profiter le plus longtemps possible.
Invité
le 05/06/2012, 19:26
Citer
Un artiste sincère et talentueux! Vivement son prochain album!
cocotte
le 05/06/2012, 19:34
Citer
Il ne me manque pas non plus...et je n'avais jamais trouve ses compositions ou textes exceptionnels. Mais c'est un avis tres perso et je peux comprendre qu'il manque a beaucoup.
Dans la chanson francaise, je lui ai toujours prefere Souchon, Cabrel, Renaud, Bashung, Voulzy.....Goldman ne m'a jamais particulierement touche.

Mais il en faut pour tous les gouts...
Invité
le 05/06/2012, 19:36
Citer
J'aime beaucoup les chansons pour les autres comme "on pardonne" pour lââm, "tout faux" pour maurane ou encore "l'absence" pour rose laurens.

Ajoutez un commentaire

Dans l'actu musicale

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Ces tubes que les stars ont refusés ! Ces tubes que les stars ont refusés !
  • Clips : le nouveau créneau des grandes marques Clips : le nouveau créneau des grandes marques

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP