Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Décès > Actualité de Goo > Mort de Goo Hara, la chanteuse de K-pop, à 28 ans
Décès
lundi 25 novembre 2019 12:29

Mort de Goo Hara, la chanteuse de K-pop, à 28 ans

La chanteuse de K-pop Goo Hara a été retrouvée morte à son domicile, ce dimanche. Âgée de 28 ans, l'ancienne membre du groupe Kara, était victime de harcèlement virtuel depuis des mois.
Crédits photo : Instagram
Le monde de la K-pop est une nouvelle fois endeuillé. Un mois après le décès de Sulli, une autre star du genre musical a trouvé la mort. A seulement 28 ans, le corps sans vie de la chanteuse Goo a été retrouvé ce dimanche à son domicile au sud de Séoul, comme le rapporte l'agence de presse sud-coréenne Yoohap. Si la police n'a pas souhaité communiquer sur les raisons de son décès, la piste du suicide reste privilégiée par les enquêteurs. En effet, la chanteuse a multiplié les signaux inquiétants ces derniers temps. En mai dernier, Goo Hara a été hospitalisée suite à une tentative de suicide. Quelques temps plus tôt, elle avait dénoncé publiquement le harcèlement virtuel dont elle était victime, tout comme sa collègue Sulli. Enfin, l'été dernier, un ancien compagnon de la chanteuse a été condamné à de la prison avec sursis après l'avoir physiquement agressé et menacé de publier une vidéo intime d'elle sur les réseaux sociaux.

Une industrie compétitrice et dévastatrice


La chanteuse Goo Hara avait démarré sa carrière en 2008 au sein du groupe Kara. Actif de 2007 à 2016, le girls band a été un des premiers groupes féminins de K-pop à avoir popularisé le genre à l'international. La formation a notamment connu un succès certain au Japon. Un an avant la séparation de la bande, Goo Hara s'est lancée en solo et a sorti un premier EP en 2015, "Alohara (Can You Feel It?)", qui a atteint la quatrième place des classements sud-coréens. Elle venait d'ailleurs tout juste de terminer une tournée au Japon.

La mort de Goo Hara survient donc près d'un mois après le décès de Sulli. Les deux chanteuses étaient très proches, leur relation étant décrite par Goo comme « sororale ». Sur Instagram, la dernière publication de Goo Hara est un selfie posté samedi soir, avec la légende « Bonne nuit ». Ce décès est une nouvelle preuve d'une industrie musicale sud-coréenne compétitrice et dévastatrice. Le taux de suicide en Corée du Sud reste d'ailleurs l'un des plus élevés au monde. Selon le gouvernement, il s'agit d'une des principales causes de décès chez les moins de 40 ans. Le monde très compétitif de la K-pop ne fait d'ailleurs pas exception à la règle. En plus de Sulli et Goo Hara, l'industrie sud-coréenne a été aussi endeuillée par le suicide de Kim Jong-Hyun, membre de SHINee, en décembre 2017.
Théau BERTHELOT

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les pires playbacks diffusés en TV (vidéos) Les pires playbacks diffusés en TV (vidéos)
  • Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ? Clips : qui a dit qu'ils étaient fidèles ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP