Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Dossier spécial > Actualité de Francky Vincent > Francky Vincent honoré pour son oeuvre : florilège de ses paroles les plus coquines
Dossier spécial
mardi 06 décembre 2022 15 :53

Francky Vincent honoré pour son oeuvre : florilège de ses paroles les plus coquines

Surprise : Francky Vincent vient d'être nommé chevalier des Arts et des Lettres. À cette occasion, Purecharts vous propose un best of des paroles les plus chaudes et osées de ses tubes. Attention, la température va grimper !
Crédits photo : Bestimage
C'est une information qui a surpris beaucoup de monde : Francky Vincent a été nommé chevalier des Arts et des Lettres. Une distinction destinée « à récompenser les personnes qui se sont distinguées par leurs créations dans le domaine artistique ou littéraire ou par la contribution au rayonnement qu'elles ont apportée au rayonnement des Arts et des Lettres en France et dans le monde ». Il faut dire que depuis 30 ans, le chanteur antillais a signé des tubes populaires comme "Fruit de la passion", "Alice ça glisse" ou "Tu veux mon zizi", des titres zouk aux paroles plus coquines que jamais. Ce que l'artiste, qui a permis de faire rayonner ce genre musical au plus grand nombre, assume totalement : « Mes chansons sont politiquement incorrectes. C'est vrai. Donc beaucoup de gens dans le milieu de la musique me rejettent et ça fait parfois mal. Ils se disent : "Il ne veut pas arrêter de chanter du cul ?" Pas question ! Même dans mon cercueil, je vais chanter cul ! ». A l'occasion de cette nomination, Purecharts vous propose un petit florilège des plus belles paroles de Francky Vincent !

"Fruit de la passion"


Le player Dailymotion est en train de se charger...


Impossible de ne pas débuter par LE tube de Francky Vincent, celui qui l'a fait connaître aux yeux et aux oreilles du grand public francophone. Véritable succès de l'année 1994, "Fruit de la passion" a marqué les esprits avec son rythme solaire et ses paroles pour le moins grivoises. Ne comptez pas sur notre bon vieux Francky pour nouer une longue relation amoureuse. Non ! Ce qu'il préfère, ce sont plutôt les histoires d'un soir. Et visiblement, le chanteur est très doué pour vanter ses sentiments et ses qualités à la gent féminine : « Je n'suis pas branché sentiments / J'suis plutôt super amant / Aujourd'hui tu vas oublier / Tous les tocards qui n'ont pas assuré / Y'a pas que la fesse dans la vie / Y'a le sexe aussi ». Et au vu du célèbre « Vas-y Francky c'est bon ! » (oui ça y est, vous l'avez en tête !), il faut croire que c'est mission accomplie !

"Alice ça glisse"




Vous êtes un inconditionnel de l'univers d'"Alice au pays des merveilles" ? Eh bien, Francky Vincent en propose une version interdite aux moins de 18 ans... Dans ce deuxième tube popularisé en 1995, notre artiste décoré Chevalier des Arts et des Lettres nous raconte une nuit torride avec sa belle. Même si celle-ci est mouvementée... dans tous les sens du terme : « Tu passes tes mains câlines / Pas de poil sur ma poitrine / Tu approches ta bouche féline / Attends-moi faut que j’urine / Mon zizi délicieux / Est peut-être vicieux / Je deviens tout puissant / Dans ce lit excitant ». Et là encore, Francky Vincent nous régale d'un refrain imparable pour conclure : « Alice ça glisse / Au pays des merveilles / Bravo Francky / Je sens tes groseilles ». Poésie un jour, poésie toujours !

"Le tourment d'amour"




Vous en avez marre de la bûche, de la dinde et du foie gras ? Ça tombe bien, notre Francky Vincent a la recette parfaite pour un repas de Noël inattendu : "Le tourment d'amour". Sous ce titre se cache le nom d'une véritable spécialité culinaire des îles des Saintes, un gâteau mou fourré à la noix de coco. Mais vous pouvez compter sur Francky Vincent pour vous donner sa recette personnelle : « Le tourment d'amour est un sympathique gâteau / A base de farine et de noix de coco / Mon tourment d'amour est un méchant gâteau / A base de muscles et de spermatos ». Modestement, il se compare même à ce met dont il en sort quelquefois « une petite crème » : « Ça s'appelle le blanc-manger coco »... A 180 degrés pendant 25 minutes !

"Tu veux mon zizi"




Dernier tube en date de Francky Vincent, "Tu veux mon zizi" a eu une destinée mouvementée. Initialement sortie en 2004 sous le titre "Viens ce soir", la chanson a cartonné en France en 2009, devenant l'un des tubes de cet été là. Le tout avec un refrain simple : « Tu veux mon zizi ? / Oui oui oui oui / J'vais te le donner / Oui oui oui oui ». Ainsi, "Tu veux mon zizi" permet à Francky Vincent de reprendre sa thématique phare et olé olé afin de faire danser aussi bien la Métropole que les Antilles. « Viens ce soir dans ma cabane / Tu ne connaîtras pas la panne » : idéal en ces temps de pénurie d'essence ! On vous laisse aussi apprécier cette annotation (très sérieuse) postée sur le site de paroles Genius parlant de cette chanson comme d'une « critique de la société de consommation et du relationnel à la pornographie » dont le « Oui oui oui oui » répété quatre fois représenterait « les 4 cavaliers de l'apocalypse, annonciateurs d'une dérive sectaire du mouvement libertaire ». Rien que ça !

"Droit de réponse"




« Y'a pas que la fesse dans la vie » chantait-il dans "Fruit de la passion". C'est vrai ! Contrairement à ce qu'on pense, Francky Vincent n'a pas fait que des chansons portées sur le plaisir charnel. Il a aussi tenté le "diss track", ces fameuses chansons ayant pour but d'attaquer verbalement une personne, passage obligé pour tout rappeur digne de ce nom. Dans "Droit de réponse" (souvent connue sous le nom "Le restaurant"), le chanteur s'en prend aux employés de son ancien restaurant, ouvert à Thiais en 2003 et fermé au bout de six mois. Et Francky Vincent n'est pas tendre envers ceux qu'il décrit élégamment comme « une bande de connards de merde à la con » et « un personnel de merde qui l'a foutu dans la merde », comme le chantent si bien ses choristes. Allez, une dernière pour la route : « Quand j'étais absent, certainement en tournée, les ouvriers faisaient venir des prostituées / (...) Le service d'hygiène serait passé / Oh non merci j'aurais du fermer la porcherie / Dans mon établissement j'avais des crevures / Qui ne pensaient qu'à fumer, baiser et salir ». Cauchemar en cuisine, littéralement !
La Rédaction
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Francky Vincent - Nigivir
Francky Vincent
Clip Francky Vincent - Vas Y Titi (Thierry Henry)
Francky Vincent
Clip Francky Vincent - Ma Canne A Sucre
Francky Vincent
Clip Francky Vincent - Ma cousine
Francky Vincent
Clip Francky Vincent - Mathis métis
Francky Vincent

Charts in France

Copyright © 2002-2023 Webedia - Tous droits réservés