Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Actualité de Enigma > Les années Top 50 : 1991/1995
News musique
mercredi 04 novembre 2009 22:00

Les années Top 50 : 1991/1995

4 novembre 1984/4 novembre 2009, le Top 50 a 25 ans jour pour jour ! En cette journée spéciale, nous dévoilons la troisième partie de notre dossier consacré à ses années cultes : découvrez la rétrospective en chiffres et en musique des années 1991 à 1995.

L'année 1991


En 1991, deux phénomènes battent leur plein sur notre territoire : la Bruelmania, et dans une moindre mesure, la Rochmania. Patrick Bruel, fort du succès de son second album « Alors regarde », qui battra des records de ventes l'année précédente, réalise une tournée triomphale des Zéniths français, et se classe n°1 avec son single live « Qui a le droit... ». Roch Voisine, lui, enchaine également les concerts, fort du succès de son second album et des singles « Darlin' » et autres. L'année débute cela dit, avec en tête du Top, le second 45 tours de Félix Gray & Didier Barbelivien, « Il faut laisser le temps au temps » - follow-up du précédent, « A toutes les filles » (Top 2 en 1990). Enigma, Scorpions (qui obtient donc son premier n°1 en France, sept ans après « Still Loving You » (Top 3 en 1984), Mylène Farmer (qui obtient son second, trois ans après « Pourvu qu'elles soient douces »), Les Inconnus, Lagaf' et Bryan Adams avec la B.O du film « Robin des Bois : Prince des voleurs », avec Kevin Costner. Jil Caplan se classe 6ème du Top avec "Tout c'qui nous sépare", Dany Brillant obtient cette année là son premier succès, avec "Suzette" (Top 3) - et Yannick Noah avec "Saga Africa" (Top 2). Quant à Noir Désir, c'est un second album en bacs (si l'on exclu l'EP "Où veux-tu qu'je r'garde ?") : "Du ciment sous les plaines" - côté rap, MC Solaar publie avec succès l'opus "Qui sème le vent récolte le tempo".

Enfin, Marc Toesca, le présentateur emblématique de l'émission tire sa révérence en juin 1991.
«Je trouvais à l’époque que la musique commençait à beaucoup changer, il y avait moins de folie, moins de liberté, les artistes commençaient à se ressembler les uns les autres, il y avait beaucoup de copies, de recopies. Et je trouve que quand on regarde le Top entre 1984 et 1991, il y a vraiment une énorme différence» déclare-t-il récemment à Charts in France, lors d'une interview à découvrir dans son intégralité en cliquant sur ce lien). Il sera remplacé tout l'été par Cécile Teysseyre, puis jusqu'en 1993 par Yvan Le Bolloc'h et Bruno Solo (fin de l'époque Canal+ - même si le classement sera récupéré par plusieurs chaines, de France 2 à MCM).

Visionnez le clip de Scorpions, « Winds Of Change » :


Les n°1 de l'année 1991 :
19/01/1991 Félix Gray & Didier Barbelivien - "Il faut laisser le temps au temps"
(2 semaines)
02/02/1991 Enigma - "Sadeness"
(5 semaines)
09/03/1991 Scorpions - "Wind Of Change"
(7 semaines)
27/04/1991 Mylène Farmer - "Désenchantée"
(9 semaines)
29/06/1991 Les Inconnus - "Auteuil, Neuilly, Passy"
(4 semaines)
03/08/1991 Lagaf' - "La Zoubida"
(11 semaines)
12/10/1991 Bryan Adams - "(Everything I Do) I Do It For You"
(8 semaines)
07/12/1991 Patrick Bruel - "Qui a le droit..."
(7 semaines)

Visionnez le clip de Patrick Bruel, « Qui a le droit... » :



L'année 1992


L'année débute avec le premier n°1 entièrement instrumental, l'ocarina de Jean-Philippe Audin & Diego Modena, la France est partagée entre le début du déferlement de l'Eurodance et le grunge de Nirvana, Michael Jackson obtient son premier n°1 en France avec « Black Or White », François Feldman son dernier – et dernier succès avant sa traversée du désert avec un titre sur sa fille, « Joy », Pow woW réinvente l'acappela avec « Le chat » (on retrouvera Ahmed Mouici huit ans plus tard dans « Les dix commandements »), Jordy explose – avec 12 semaines, le record de longévité sur la première place du classement hebdomadaire grâce à « Dur, dur d'être bébé », devient – à 3 ans, l'interprète le plus jeune en tête des ventes, et crée la polémique ; il réitèrera l'année d'après avec « Alison », après avoir reçu la Victoire de la Musique du français s'étant le plus exporté à l'étranger. Côté révélations, notons Pascal Obispo avec "Plus que tout au monde" (Top 38) et Zazie avec "Sucré, salé" (Top 46). Les Négresses Vertes, quant à elles, font danser les français avec "Sous le soleil de Bodega" (Top 28).

Visionnez J.-P. Audin & D. Modena, « Song Of Ocarina » :


Les n°1 de l'année 1992 :
18/01/1992 J.-P. Audin & D. Modena - "Song of Ocarina"
(2 semaines)
05/01/1992 Michael Jackson - "Black Or White"
(2 semaines)
22/02/1992 G. Michael & E. John - "Don't Let The Sun Go Down On Me"
(7 semaines)
11/04/1992 Ten Sharp - "You"
(2 semaines)
25/04/1992 François Feldman - "Joy"
(8 semaines)
20/06/1992 Nirvana - "Smells Like Teen Spirit"
(4 semaines)
18/07/1992 Pow woW - "Le chat"
(7 semaines)
05/09/1992 Snap - "Rhythm Is A Dancer"
(6 semaines)
17/10/1992 Jordy - "Dur dur d'être bébé"
(15 semaines)

Visionnez le clip de Nirvana, « Smells Like Teen Spirit » :



L'année 1993


En 1993, la dance bat son plein ! Si Snap a introduit le genre en tête du Top l'année précédente, c'est à présent 2 Unlimited, Haddaway, et bientôt Reel 2 Real, 20 Fingers, John Scatman, Robert Miles, Gala ou Aqua, qui s'y engouffrent. Whitney Houston obtient son premier et unique n°1 en France (jusqu'à présent) avec « I Will Always Love You », extrait de la B.O du film « Bodyguard », le groupe Dire Straits signe avec « Encores », le premier EP (Extended Play) en tête des ventes, et par la même occasion son premier n°1 en France depuis sa création en 1977, les français se trémoussent en été 1993 sur les refrains fédérateurs de Reggl'yss, « Mets de l'huile », et de G.O. Culture, « Darla dirladada » (extrait de la B.O du film 80's, « Les bronzés »), et enfin Freddie Mercury (le leader de Queen) décède du sida mais classe un titre posthume, « Living On My Own », remixé pour l'occasion, en tête des ventes de singles dans notre hexagone. Enfin, cette année là, le corse Patrick Fiori représente la France à l'Eurovision avec « Mama Corsica » (Top 40 en 1993), il terminera 4ème – et sera révélé au grand public cinq ans après, grâce à « Notre-Dame de Paris ». Pour finir, deux choristes bien connues du métier monte le duo Native, et explose avec "Si la vie demande ça" (Top 9) - Sinclair publie son premier album "Que justice soit faite", avec le hit "Votre image", Les Innocents grimpe jusqu'à la 13ème place du Top avec "L'autre Finistère", et Mano Solo dévoile son premier opus "La marmaille nue". Les enfants et les adolescents plébiscitent Hélène, son tube "Je m'appelle Hélène" (Top 5), et toute l'écurie AB Productions, de Christophe Rippert avec "Un amour de vacances" (Top 6), à Anthony Dupray.

Visionnez le clip de 2 Unlimited, « No Limit » :


Les n°1 de l'année 1993 :
30/01/1993 Whitney Houston - "I Will Always Love You"
(8 semaines)
27/03/1993 Jordy - "Alison"
(5 semaines)
01/05/1993 2 Unlimited - "No Limit"
(5 semaines)
29/05/1993 Dire Straits - "Encores"
(6 semaines)
17/07/1993 Haddaway - "What Is Love ?"
(5 semaines)
21/08/1993 G.O. Culture - "Darla dirladada"
(5 semaines)
18/09/1993 Regg'Lyss - "Mets de l’huile"
(2 semaines)
02/10/1993 Freddie Mercury - "Living On My Own"
(15 semaines)

Visionnez le clip de Freedie Mercury, “Living On My Own” :



L'année 1994


L'année est marquée par un nouveau record de longévité en tête des ventes de singles en France, grâce au duo Youssou N'Dour & Neneh Cherry, “7 Seconds”, et ses 14 semaines en tête, devenant par ailleurs la meilleure vente de disques de l'année 1994, et le premier n°1 trilingue (français, anglais et sénégalais). Les B.O de films passionnent les français, puisque pas moins de trois singles se retrouvent en tête du classement, d'abord Bruce Springsteen avec “Streets Of Philadelphia” - extrait de “Philadelphia” avec Tom Hanks, Jimmy Cliff avec “I Can See Clearly Now” - extrait de “Rasta Rocket”, et enfin Elton John avec “Can You Feel The Love Tonight” - issu du dessin animé Disney, “Le Roi Lion”. Enfin, Alain Souchon obtient son premier n°1 en France et sans doute encore à ce jour, son plus grand tube, avec “Foule sentimentale”. Cette année, la chanteuse belge Axelle Red est révélée avec "Sensualité" (Top 2), Gérald De Palmas avec "Sur la route" (Top 14), et Les Négresses Vertes obtiennent un double disque d'or pour l'album "Familles nombreuses".

Visionnez le clip d'Ace Of Base, “Happy Nation” :


Les n°1 de l'année 1994 :
15/01/1994 Bryan Adams - "Please Forgive Me"
(2 semaines)
05/02/1994 Ace of Base - "Happy Nation"
(4 semaines)
12/02/1994 Alain Souchon - "Foule sentimentale"
(1 semaine)
12/03/1994 IAM - "Je danse le mia"
(8 semaines)
16/04/1994 Bruce Springsteen - "Streets Of Philadelphia"
(5 semaines)
07/05/1994 East 17 - "It's Alright"
(1 semaine)
18/06/1994 Jimmy Cliff - "I Can See Clearly Now"
(3 semaines)
09/07/1994 Reel 2 Real - "I Like To Move It"
(5 semaines)
13/08/1994 Youssou N'Dour & Neneh Cherry - "7 Seconds"
(16 semaines)
03/12/1994 Elton John - "Can You Feel the Love Tonight"
(10 semaines)

Visionnez Y. N'Dour et Neneh Cherry, "7 Seconds" :



L'année 1995


Nous sommes au beau milieu des années 90. Céline Dion explose sur le marché français grâce à Jean-Jacques Goldman qui lui concocte un album sur mesure avec un tube, énorme, « Pour que tu m'aimes encore » (suivi par un second n°1, « Je sais pas »), qui deviendra la meilleure vente de singles de l'année. La légende raconte que Goldman aurait en amont réalisé un sondage afin de connaître l'interprète féminine préférée des français... Dion serait arrivée en tête, forte du succès de ses hits précédents, de « The Power Of Love » à « Ziggy (Un garçon pas comme les autres) ». Le tube estival sera réalisé par les souhaits de bonheur et de prospérité du groupe Indians Sacred Spirit (fortement soutenu par TF1) avec « Yeha Noha ». The Cranberries connaissent leurs heures de gloire avec « Zombie », John Scatman classe deux singles en tête le même été, « Scatman » et « Scatman's World », Mylène Farmer obtient son troisième n°1 en France avec « XXL » qui entre directement en tête (il sera le premier d'une longue série), et Michael Jackson son second, avec « You Are Not Alone », et enfin l'année se termine avec Coolio sur la pôle position du Top 50 avec « Gangsta's Paradise » - extrait de la B.O du film "Esprits rebelles" avec Michelle Pfeiffer. Par ailleurs, Alliance Ethnik, Ménélik, et KOD avec Tonton David, squattent les charts.

Visionnez le clip de The Cranberries, « Zombie » :


Les n°1 de l'année 1995 :
11/02/1995 20 Fingers & Gillette - "Short Dick Man"
(3 semaines)
04/03/1995 The Cranberries - "Zombie"
(9 semaines)
06/05/1995 Céline Dion - "Pour que tu m'aimes encore"
(12 semaines)
01/07/1995 John Scatman - "Scatman"
(5 semaines)
05/08/1995 Indians Sacred Spirit - "Yeha Noha"
(6 semaines)
16/09/1995 John Scatman - "Scatman's World"
(1 semaine)
23/09/1995 Mylène Farmer - "XXL"
(1 semaine)
30/09/1995 Michael Jackson - "You Are Not Alone"
(2 semaines)
14/10/1995 Céline Dion - "Je sais pas"
(7 semaines)
02/12/1995 Coolio & LV - "Gangsta's Paradise"
(13 semaines)

Visionnez le clip de Coolio, “Gangsta's Paradise” :
Thierry CADET
Jusqu'au 8 novembre prochain, votez pour le titre qui vous a le plus marqué parmi notre sélection de 20 n°1 du Top 50 depuis 1984. Ils ont été choisis en fonction de leur nombre de semaines passés en tête du classement. Vous ne pouvez voter qu'une seule fois pour un titre parmi les 20 proposés (voir sur ce lien).

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Que devient... Faudel ? Que devient... Faudel ?
  • Que devient... Ricky Martin ? Que devient... Ricky Martin ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP