Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Dorothée > Dorothée se confie : la mort de sa mère, la vie de famille, la rupture avec la TV...
C'est dit !
dimanche 12 juillet 2015 13:40

Dorothée se confie : la mort de sa mère, la vie de famille, la rupture avec la TV...

A l'aube de son 62ème anniversaire, Dorothée a accepté d'ouvrir les portes de son jardin secret pour évoquer la fin du "Club Dorothée" et le tournage de la dernière émission, la mort de sa mère ou encore la vie de famille qu'elle n'a pas eue.
Crédits photo : ABACA
Diffusé pendant dix ans, le célèbre "Club Dorothée" a fait le succès de TF1 et de son animatrice phare : Frédérique Hoschedé. L'émission a rythmé le quotidien de millions d'écoliers entre 1987 à 1997, réalisant des records d'audience jamais égalés. Elle a aussi permis à celle qu'on connaît mieux sous le nom de Dorothée de s'installer en tête des charts. A cette époque, tout réussissait à l'interprète de "La valise", qui remplissait la salle de Bercy et exportait sa musique jusqu'en Chine.

"C'est tombé comme un couperet, un coup de massue"


Jusqu'au jour où la première chaîne a décidé d'arrêter le programme, au cours de l'été 1997, en dépit de ses audiences convenables. « C'est tombé comme un couperet, un coup de massue. On ne me l'a pas annoncé officiellement, j'ai appris les choses par les bruits de couloir » se souvient Dorothée, dans les colonnes du nouveau numéro de Gala. La dernière diffusion fut programmée le 29 août, mais pas question pour la première chaîne de laisser l'animatrice prendre la parole en direct, comme c'était pourtant le cas habituellement. « Ils ont dû penser que j'allais régler mes comptes, ce qui n'est pas du tout mon style. Ils ont voulu sécuriser » renchérit l'ancienne star du petit écran, précisant que le programme avait été tourné en studio trois jours plus tôt, le 26 août. A cette date, Dorothée perdait sa mère, un chagrin sur lequel elle n'a pas voulu s'étendre davantage, avouant néanmoins que cette disparition reste son « point faible ».

"C'était la carrière ou la vie de famille"


Dorothée n'a rien laissé paraître à son départ. « C'était déjà assez triste comme ça de partir, on n'al­lait pas en rajou­ter ! » explique-t-elle, ajoutant qu'elle s'était « toujours dit qu'un jour ça s'ar­rê­te­rait » : « C'était clair dans ma tête. Mais j'au­rais préféré choi­sir la date moi-même ». Préférant l'ombre à la lumière après l'arrêt brutal du "Club Dorothée", l'animatrice admet qu'« il y a eu un petit silence » à ce moment-là : « J'avais besoin de digé­rer tout ça, je n'avais pas envie de me répandre, mais ce n'est pas dans mon tempé­ra­ment de rumi­ner ou de regret­ter ».

Des « regrets », elle n'en a pas plus aujourd'hui. Si Dorothée est plus discrète depuis 15 ans, il lui arrive d'apparaître de temps en temps sur scène et à la télévision. Elle révèle qu'elle aurait aimé faire du cinéma mais qu'on ne lui a malheureusement rien proposé. « L'étiquette était là. C'était impossible » rapporte-t-elle, préférant rester mystérieuse au sujet de sa vie actuelle. « Mon intimité, c'est comme ma maison, peu de gens ont les clés » dit-elle à ce propos. Dorothée souligne d'ailleurs qu'elle n'a jamais vraiment eu le temps de fonder une famille, trop occupée par sa carrière. « Je ne pouvais pas avoir les deux. Et ce qui ne s'est pas fait, ne s'est pas fait, je l'ac­cepte. Je ne garde en mémoire que les bons moments, j'essaie au maximum en tout cas » souligne l'artiste, avant de conclure : « C'était la carrière ou la vie de famille. J'ai privilé­gié la première ».
Jonathan HAMARD
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Dorothée :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Les pires playbacks diffusés en TV (vidéos) Les pires playbacks diffusés en TV (vidéos)
  • Que devient... Ophélie Winter ? Que devient... Ophélie Winter ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP