Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Décès > Actualité de Danny Boy > Mort de Danny Boy, pionnier du rock'n'roll français
Décès
lundi 10 août 2020 16:35

Mort de Danny Boy, pionnier du rock'n'roll français

Danny Boy est mort ce vendredi à 83 ans des suites d'une longue maladie. Considéré comme l'un des pionniers du rock'n'roll français, le chanteur avait connu le succès dans les années 60 avec son groupe Danny Boy et ses Pénitents. Après 30 ans d'absence, il était remonté sur scène en 2004.
Crédits photo : Bestimage
Il était considéré comme l'un des premiers rockeurs de France. Le chanteur Danny Boy, pionnier du rock'n'roll, est décédé à 83 ans ce vendredi 7 août, des suites d'une longue maladie. Danny Boy a débuté sa carrière musicale sous son vrai nom Claude Piron en 1958, avec un premier 45-Tours qui n'a pas connu le succès. L'explosion du rock et du mouvement yé-yé dans les années 60 lui permettent de se faire une place sur la scène musicale française. En 1960, il fonde le groupe Danny Boy et ses Pénitents. Au départ un trio, la formation se produit masqué sur scène, ce qui suscite l'intérêt et la curiosité du public, et enchaîne les succès comme "Un collier de tes bras", "Un coup au coeur" ou encore "C'est encore une souris". « Mes 45 tours se sont vendus à 120.000 exemplaires. On était loin des 200 ventes de Claude Piron » se souvenait le chanteur en 2011. En 1962, Danny Boy et ses pénitents sont engagés pour une tournée de plusieurs mois avec le Cirque Pinder, leur permettant une exposition médiatique plus large. « On a eu un public de plus d'un million et demi de personnes. Soit 5.000 personnes tous les soirs sous le chapiteau ! » se souvenait le chanteur dans les colonnes de Paris-Normandie.

Un retour sur scène après 30 ans d'absence


Mais le service militaire de Danny Boy à la fin des années 60 met un coup d'arrêt au succès du groupe. S'il signe chez Barclay et se voit écrire une chanson par Charles Aznavour ("Ma solitude"), le rockeur pionnier ne retrouve plus le succès. En 1967, il délaisse alors la musique et redevient poissonnier, son premier métier, sur les marchés normands, pendant près de 30 ans. « Ça a été dur ! Quand on a vécu la vie que j'ai vécue, et quand il faut qu'on se retrouve comme ça, à vendre du poisson... » expliquait-il en 1979.

Danny Boy retrouvera la scène en 2004, via des tournées nostalgiques comme "Âge tendre et tête de bois" ou encore "Salut les Copains". Une renaissance scénique, dont il se réjouissait en même temps qu'il s'en désolait, regrettant qu'il y ait peu de place pour les "papys du rock" en France : « J'ai fait un concert devant 7.000 personnes en Bretagne, il n'y a pas si longtemps (...) Pourquoi ne pas aller se vendre à l'étranger où il y a de la place aussi pour les chanteurs seniors ? Aux USA, des mecs comme Frankie Avalon [chanteur américain de 79 ans] remplissent des stades de 60 - 70 000 personnes ! ». Encore très actif sur scène avant sa disparition, le chanteur avait donné pas moins de 80 concerts l'année dernière.
Théau BERTHELOT

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Clips : le nouveau créneau des grandes marques Clips : le nouveau créneau des grandes marques
  • Que devient... Faudel ? Que devient... Faudel ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2020 Webedia - Tous droits réservés