Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Concerts > Actualité de Cyndi Lauper > Cyndi Lauper triomphe à L'Olympia
Concerts
lundi 04 juillet 2011 14:25

Cyndi Lauper triomphe à L'Olympia

C'est dans le cadre de sa tournée mondiale "Memphis Blues", que Cyndi Lauper, la plus excentrique chanteuse issue des années 80, se produisait le 3 juillet dernier sur la scène de l'Olympia de Paris. L'occasion pour ses fans de re-découvrir ses tubes "Girl just wanna have fun", "Time after time" ou "True colors" : nous y étions !
Crédits photo : Alex Ribeiro/Broadimage/ABACAPRESS.COM
Ce dimanche 3 juillet avait lieu l'unique concert de Cyndi Lauper à Paris dans le cadre de sa tournée mondiale suite à la parution de l'album "Memphis Blues" dédié aux standards de ce genre de blues apparu dans les années 20/30. Pendant une heure et demie l'icône des années 80 qui n'a rien perdu de sa fougue ni de sa folie alternera les titres de son dernier opus ainsi que ses incontournables tubes pour la plus grande joie d'un public chauffé à blanc par cette tornade new-yorkaise qu'est l'interprète de "The goonies "R" good enough" et de tant d'autres succès!

La première partie de la soirée sera assurée par Madeleine Besson, chanteuse d'origine française s'exprimant musicalement dans la langue de Shakespeare avec une voix puissante, singulière et nuancée qui rempotera un vif succès à tel point que Cyndi Lauper l'invitera à chanter avec elle son plus gros tube: "Girls just wanna have fun", allant jusqu'à lui demander sur scène si elle avait un album et s'étonnant de la réponse négative, apostrophera un éventuel label présent dans la salle pour la signer illico. Classe!

Visionnez clip de Cyndi Lauper, "Girls just wanna have fun" (1983) :


Vêtue de cuir bordeaux, veste à frange, cheveux blonds platine coiffés d'une manière dont elle seule a le secret, Cyndi Lauper entre en scène, tout simplement, sans introduction musicale. Dès les premières notes chantées, on reste cloué par cette voix inchangée, ultra maîtrisée, capable d'acrobaties insoupçonnables à l'écoute de certains albums et plus belle que jamais. De toute évidence, la scène est son domaine. Et même si nous le savions déjà, Cyndi Lauper est l'opposé d'une chanteuse kleenex des années 80 mais une véritable artiste au parcours ponctué d'expériences variées et d'innombrables voyages musicaux. Cette femme est une force de la nature, un phénomène, menant ses six musiciens à la baguette, descendant dans le public, courant d'un bout à l'autre de la scène, se roulant par terre, entrant dans des transes communicatives, intervenant avec humour et intelligence entre les titres. Bref cette fille est génialement allumée, survoltée et hallucinante!

Visionnez "Early In The Morning" (feat. Allen Toussaint) on the Late Show with David Letterman (2010) :


Cyndi Lauper interprétera une grande partie de son nouvel album dont les très réussis "Early in the morning" et "Crossroads" entre autres tout en recréant ses classiques comme le fameux "She bop", sorte d'apologie de la masturbation, dans une version boogie-woogie ou encore "All throught the night" en raggae. Un des points culminants du spectacle sera la version musclée du hit planétaire "Change of heart" ou encore l'interprétation toute en nuance du titre de Marvin Gaye "What's going on".

Visionnez Cyndi Lauper live, "Change of heart" (2004) :


Un show d'une heure et demi, relativement court, mais d'une intensité et d'un équilibre parfaits. Dès les premiers rappels, le public réclamera "The world is stone" (extrait de la version anglaise "Tycoon" de Starmania) ne figurant pas au programme mais dont la chanteuse chantera un extrait a capella avec le public avant de nous achever tout en douceur et en émotion avec "Time after time" et l'une des plus belles chansons au monde, devenue un hymne à la différence et à la liberté: "True colors".
Une claque, une leçon, un bonheur. Bravo!

Visionnez Cyndi Lauper live, "True colors" avec grand orchestre (2004) :


Cynthia Ann Stephanie Lauper aka Cyndi Lauper, est une chanteuse américaine, née le 22 juin 1953 à Brooklyn, New York. Dès l'âge de douze ans, elle commence à écrire des chansons et à jouer de la guitare. Dans les années 70, l'artiste chante avec de nombreux groupes new-yorkais, mai sa carrière ne débute vraiment qu'en 1983, lorsqu'elle obtient un contrat avec Portrait Records. "She's So Unusual", le premier album solo de Cyndi, sort en fin d'année et connaîtra un grand succès : près de cinq millions de disques vendus aux États-Unis, porté par le tube mondial, "Girls Just Wanna Have Fun", par ailleurs ré-enregistré onze ans plus tard, avec le même succès (Top 3 en 1994). Elle restera l'une des premières femmes à profiter de la force du vidéo-clip, en forte rotation télévisuelle, de 1983 à 1985, et la première femme dans l'histoire du rock à avoir placé quatre chansons d'un même album au Top 5 du Billboard 100 US ("Girls Just Wanna Have Fun", "Time After Time", "She Bop" et "All Through The Night"). Suivront notamment "True Colours" (Top 49 en 1987), "I Drove All Night" (Top 10 en 1989), "My First Night Without You" (Top 46 en 1989), ou "The World Is Stone" (Top 2 en 1992).

Mathieu ROSAZ
Pour en savoir plus, visitez le site Internet officiel cyndilauper.com ou le Facebook officiel.
Ecoutez et/ou téléchargez le nouvel album de Cyndi Lauper, "Memphis Blues".
Visionnez France Gall et Cyndi Lauper, "You have to learn to live alone" ("Les uns contre les autres") + genèse de "The world is stone" (1993) :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Sexe, religion... Madonna en 10 provocations Sexe, religion... Madonna en 10 provocations
  • Quand les actrices porno jouissent de la musique Quand les actrices porno jouissent de la musique

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • SACEM
  • SNEP