Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Clip > Actualité de Cerrone > Cerrone revient au disco dans son clip de "Good Times (I’m in love)" feat. Adjäna
Clip
lundi 25 juin 2012 09:41

Cerrone revient au disco dans son clip de "Good Times (I’m in love)" feat. Adjäna

Cerrone revient aux sources de son succès avec le clip de "Good Times (I’m in Love)". Accompagné par la jolie Adjäna, une artiste qu'il produit, le musicien de 60 ans signe un titre disco dont le clip a été tourné à New York. "Good Times (I’m in Love)" sera l'un des deux titres inédits à figurer sur le double album "Addict" de Cerrone, à paraître cet automne.


Disponible sur les plates-formes de téléchargement légal depuis jeudi, "Good Times (I’m in Love)" feat. Adjäna, est le premier single extrait de l'album "Addict" de Marc Cerrone. Certains se rappellent probablement de la participation de Cerrone à la première saison de "X Factor" en 2009. L'émission musicale de W9 présentée par Alexandre Devoise avait proposé au musicien d'intégrer son jury, aux côtés de Julie Zenatti et Alain Lanty. Mais loin de la télévision, Marc Cerrone demeure surtout célèbre pour sa contribution à la période disco.

"Disco", c'est justement le mot adéquat pour qualifier le nouveau titre de l'artiste de 60 ans. Pour "Good Times (I’m in Love)", Cerrone s'est adjoint les services de la belle Adjäna, une jeune chanteuse qu’il a découverte et qu'il produit. Mise en avant dans son clip, la chanteuse en tenue à paillette et en robe dorée reprend une mélodie très seventies au millieu des gratte-ciels de la Big Apple.

Le prochain opus de Marc Cerrone, "Addict", sera distribué dans les bacs à la rentrée prochaine. Il contiendra douze tubes de l'artiste et deux inédits : "Good Times (I’m in Love)" et "Whatch Gonna Do". Le second disque regroupera des remixes signés par des grands DJs internationaux comme Bob Sinclar, Joachim Garraud, Armand Van Helden et David Morales.

C'est à douze ans que l'auteur de "Supernature" se découvre un don pour la musique. Sa mère lui offre sa première batterie. Influencé par le rhythm and blues d'Otis Redding, il grandit en écoutant Chicago, Cream, Jimi Hendrix, ou encore Santana. Directeur artistique d'une quarantaine de Clubs Med, Cerrone fonde le groupe Kongas en 1972. Ils jouent au célèbre club de Saint-Tropez "Le Papagayo", et bénéficient de l'appui d'Eddie Barclay pour produire un premier single : "Boom". Marc Cerrone se lance en solo en 1976 avec l'album "Love in C Minor". Le musicien a 24 ans lorsqu'il termine son enregistrement à Londres. Après le refus des principales maisons de disques françaises, Cerrone impose ses mélodies outre-Atlantique. Signé sur le prestigieux label Atlantic Records, l'opus se vend à plus de de trois millions d'exemplaires à travers le monde et est associé à la naissance du disco. Depuis, on estime les ventes de ses 20 albums studios à plus de 30 millions d'exemplaires.
Jean-Baptiste PIETRA
Pour en savoir plus sur Marc Cerrone, visitez son site officiel ou sa page Facebook.
Pour en savoir plus sur Adjäna, visitez sa page Facebook.
Ecoutez et/ou téléchargez la discographie de Cerrone, sur Pure Charts.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Cerrone :

Charts in France

Copyright © 2002-2022 Webedia - Tous droits réservés