Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > News musique > Actualité de Camille > Camille : "Parfois, j'ai l'impression de travailler pour rien"
News musique
jeudi 07 février 2013 12:34

Camille : "Parfois, j'ai l'impression de travailler pour rien"

Interrogée dans "L'Express" sur sa carrière, sa famille ou encore sa manière de chanter, Camille évoque au passage l'évolution du monde de la musique, le rythme difficile des tournées et l'énorme investissement que demande aujourd'hui la sortie d'un disque.
Crédits photo : Abaca
Lundi, Camille a fait son retour dans les bacs avec un nouvel album live, "Ilo Lympia", enregistré comme son nom l'indique à l'Olympia. Un spectacle que la chanteuse, jeune maman et âgée de 35 ans, a emmené sur les routes de France après la sortie en 2011 de son quatrième album studio "Ilo Veyou", emmené par le single "L'étourderie" et qui a trouvé près de 75.000 preneurs depuis sa sortie. Un bon score pour cette artiste qui a explosé en 2005 avec l'album "Sur le fil" et dont le style si particulier reste encore aujourd'hui à part sur la scène musicale française.

Découvrez "L'étourderie" de Camille en acoustique :



"Il faut construire de nouveaux modèles économiques"


Une scène musicale qui a beaucoup changé depuis les tous premiers pas de la chanteuse, il y a dix ans, avec un premier opus baptisé "Le sac des filles". Cette évolution, Camille l'évoque cette semaine dans "L'Express", qui lui consacre quatre pages, et explique que financièrement, le métier d'artiste devient difficile. « On doit enchaîner les concerts - il y a dix ans, ce n'était pas aussi intense. Ce sont des vies très sportives », commence la chanteuse. « Pour lutter contre la crise du disque, on a réinvesti la scène, mais il n'y a pas de tournée sans album. Et pour qu'un album comme "Ilo Veyou" décolle, dans un domaine comme le mien, alors que mes chansons passent peu à la radio, il faut enchaîner la promo, les concerts ; les chansons doivent être écoutées en streaming, les clips offerts sur YouTube... Parfois, j'ai l'impression de travailler pour rien. C'est une somme de travail et une énergie incroyables », poursuit-elle.

Malgré tout, la chanteuse voit dans cette crise une bonne occasion de revoir les modèles et de s'adapter. « Il faut construire de nouveaux modèles économiques. On vit une transition entre la musique industrialisée et la musique qui établit une proximité entre soi et le public. Les crises industrielles sont de très bons moyens pour remettre les pendules à l'heure », analyse-t-elle ainsi, tout en reconnaissant une certaine contradiction entre le côté financier et le côté artistique de la musique, qu'il faut parvenir à concilier. « Il ne faut pas oublier que la chanson, à la base, est un lien social et une activité gratuite à la portée de tous. Pourtant, devenir artiste est une pratique qui demande beaucoup de temps. Or, on vit dans un monde marchand », note Camille.
Charles DECANT
Pour en savoir plus, visitez camille-music.com et la page Facebook de Camille.
Écoutez et/ou téléchargez le nouvel album de Camille, "Ilo Veyou".
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Camille :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Sexe, religion... Madonna en 10 provocations Sexe, religion... Madonna en 10 provocations
  • Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ? Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

  • Concours Sam Smith

    Sam Smith

    Des albums à gagner

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP