Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > Live > Actualité de Calogero > Calogero s'effondre en larmes en rendant hommage aux victimes de Nice (VIDÉO)
Live
lundi 17 juillet 2017 11:10

Calogero s'effondre en larmes en rendant hommage aux victimes de Nice (VIDÉO)

Un an après l'attentat du 14 juillet, la ville de Nice a honoré la mémoire des 86 victimes en s'illuminant de 86 faisceaux lumineux lors d'une cérémonie hommage placée sous le signe de recueillement. L'émotion était si forte que Calogero, invité à chanter "Les feux d'artifice", n'a pas pu terminer sa chanson.
Crédits photo : Bestimage
Une cérémonie pour ne pas oublier. Il y a un an, l'horreur frappait de nouveau la France en plein coeur lors de l'attentat de Nice. Le soir du 14 juillet, un terroriste affilié à Daesh avait foncé avec un camion-bélier sur la foule amassée sur la Promenade des Anglais pour assister au feu d'artifice. 86 personnes, dont des enfants, avaient été fauchées en l'espace de quelques minutes, avant que l'assaillant ne soit abattu par les forces de police. Une vague d'émotion a donc submergé la cité azuréenne vendredi soir, un an pile après les tragiques événements, lorsqu'il fut temps de rendre hommage à ces innocents dont la vie a été arrachée. Tout au long de la célèbre Baie des Anges, 86 faisceaux lumineux ont percé le ciel pour qu'on oublie pas le nom et le visage de chacune des victimes. « Les dieux des uns et les étoiles des autres n'ont rien à voir là-dedans » a lancé Pauline Murris, une jeune femme qui a perdu sa cousine dans le drame, devant la tribune officielle réservée aux familles en deuil, accompagnées des élus et du président Emmanuel Macron.

"Même si tout est éphémère..."


Magnifiée par une solidarité de chaque instant, la cérémonie a néanmoins offert un moment de rare émotion lorsque Cagolero a entamé son titre "Les feux d'artifice" en compagnie d'un orchestre philharmonique. La ballade, tirée de son dernier album à succès, avait été spécialement choisie par les familles des victimes. « Nous sommes comme les feux d'artifice. Vu qu'on est là pour pas longtemps. Faisons en sorte, tant qu'on existe. De briller dans les yeux des gens. De leur offrir de la lumière. Comme un météore en passant. Car, même si tout est éphémère. On s'en souvient pendant longtemps »... Des paroles qui ont évidemment pris une dimension poignante à la lueur de la tragédie. A tel point que le chanteur, dévasté, n'a pas réussi à aller jusqu'au bout de sa performance. La gorgée nouée devant son piano, Calogero s'est interrompue en toute fin de chanson avant de prendre son visage dans ses mains pour cacher des sanglots incontrôlables. Bouleversant.


Yohann RUELLE
Calogero en interview
26/08/2017 - Calogero fait cette semaine son grand retour avec l'album "Liberté Chérie". Autour d'un café, le chanteur s'est confié à Pure Chars sur la genèse de ce disque en forme d'exutoire, son admiration pour les Beatles et Michel Berger, l'héritage rock et variété qu'il revendique et les Enfoirés. Rencontre avec un ...
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos de Calogero :

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ? Danses de l'été : "Macarena" ou "Lambada" ?
  • "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ? "Star Academy" 1 : que sont-ils devenus ?

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP