Mot de passe oublié ? Cliquez-ici

Accueil > Actualité > C'est dit ! > Actualité de Azealia Banks > Azealia Banks furieuse contre ses fans australiens : "Vous êtes un public horrible"
C'est dit !
jeudi 30 juillet 2015 14:10

Azealia Banks furieuse contre ses fans australiens : "Vous êtes un public horrible"

Le festival australien Splendour in the Grass accueillait Azealia Banks le week-end dernier. Suite à la remarque d'un animateur de radio sur Twitter, la chanteuse s'en est pris au public australien.
Crédits photo : Abaca
Un de plus ! Il y a deux ans, Azealia Banks se rendait avec perte et fracas en Australie dans le cadre du Listen Out Festival à Melourne. La chanteuse avait jeté son micro et interrompu son show après avoir reçu une canette de bière pendant sa prestation. L'auto proclamée "Reine du Hip Hop" a mis sa rancœur de côté pour se rendre au Splendour in the Grass, festival sur les côtes australienne et interpréter plusieurs morceaux de son album "Broke With Expensive Taste". Les fans de la rappeuse ont pu assister à un concert de leur idole dans son intégralité, ce que ne manqua pas de souligner avec humour Paul Brown. L'animateur de radio a félicité sur Twitter Azealia Banks d'avoir délivré un concert dans son intégralité pour la première fois en Australie. Toujours à la recherche de nouveaux ennemis, l'interprète de "212" n'a pas apprécié cette remarque et s'en pris au journaliste.

« Vous êtes un public horrible »


« Je suis vraiment fatiguée de tes paroles soi-disant intelligentes/ tes petites fesses de blancs hispters qui racontent toujours de la merde » déclare la chanteuse au caractère bien trempé. Paul décide donc de lui expliquer qu'il appréciait l'artiste mais que celle-ci devait accorder plus de respect à ses fans, Azealia répliqua avec un cultissime « Kiss my black ass ». Après avoir invité l'animateur à embrasser son postérieur, l’interprète de "Chasing Times" en a profité pour tailler en pièces le public australien. « Vous êtes un public horrible devant lequel chanter. Vous êtes violents et agressifs et je ne vais tout simplement pas mettre ma sécurité en danger » explique la rappeuse. « J'aurais quitté la scène si quelqu'un m'avait jeté quelque chose » affirme-t-elle, avant d'avouer que le long trajet jusqu'en Australie n'en valait pas la peine, du moins pour son compte en banque : « Vous êtes beaucoup trop loin et honnêtement les cachets ne valent pas la peine de faire le déplacement »

Un scandale de plus pour Azealia


Pas sûre que ces nouvelles déclarations améliorent l'image de la rappeuse en conflit ouvert avec plusieurs personnes dans le monde de la musique. La rappeuse de 24 ans, qui a livré un show décevant à "Calvi on the Rocks" début juillet, s'est tour à tour mise à dos Pharrell Williams à qui elle reproche un manque de soutien pour promouvoir leur single "Atm jam", puis Disclosure avec qui elle affirmait vouloir en venir aux mains. Plus récemment, Azealia a pris part au clash opposant Nicki Minaj à Taylor Swift, en taclant elle aussi les MTV Video Music Awards, « Toutes mes vidéos méritent un VMA et mon album mérite un Grammy Award, mais je ne l'obtiendrai jamais parce que l'Amérique n'aime pas les femmes noires opiniâtres » déclarait la chanteuse.
Hilal EL AFLAHI
Pour plus d'informations sur Azealia Banks, visitez son site officiel ou sa page Facebook.
Dans l'actu musicale
Clips & vidéos
Clip Azealia Banks - Yung Rapunxel
Azealia Banks
Clip Azealia Banks - 1991
Azealia Banks
Clip Azealia Banks - Van Vogue
Azealia Banks
Clip Azealia Banks - Liquorice
Azealia Banks
Clip Azealia Banks - 212
Azealia Banks

Vous aimez

... les spectacles du moment !

A ne pas rater

Nos dossiers incontournables !

  • Combien gagnent réellement les artistes ? Combien gagnent réellement les artistes ?
  • Quand les actrices porno jouissent de la musique Quand les actrices porno jouissent de la musique

Jeux concours

Jouez et gagnez des lots !

Charts in France

Copyright © 2002-2014 Webedia - Tous droits réservés

  • A propos de Pure Charts
  • Publicité
  • Envoyer une info à la rédaction
  • Courrier des lecteurs
  • Nous contacter
  • SACEM
  • SNEP